Février 2019

Février 2019

Cliquez ici pour voir la plus récente publication.

 

Semaine du sam 02 au ven 15 février 2019

n° 173 du vendredi 15 février 2019

JOURNAL OUVERT SUR LE MONDE DES ARTS ET DE LA CULTURE

Photographiez votre salle de bain

J’ai soumis aux photographes qui suivent ce journal un sujet autour de la salle de bain. Photographier le quotidien, l’inobservé, offre toujours des curiosités. Alors j’espère que vous prendrez plaisir à découvrir les photos que j’ai reçues ces derniers jours et vous souhaite une belle fin de semaine.

THANK YOU for being here, this publication aims to share with you the eyes of photographers from all countries – sometimes beautiful encounters – and to inform you of our own events. This week, the subject is: « photograph your bathroom »,  I hope you’ll enjoy the photos I chose. I wish you a nice weekend, best regards.

Anne Eliayan

Les Romains sont-ils les premiers ?

La salle de bain est par nature l’endroit le plus privé mais aussi celui qui est le plus connecté au monde extérieur puisqu’on y soigne l’apparence qu’on va offrir aux autres. Les romains construisent des thermes comme à Arles. Ce sont non seulement des endroits de rencontre où les romains aiment discuter mais aussi de relaxation. À cette époque l’eau a une symbolique religieuse forte, c’est un élément purificateur pour le corps et l’âme. En France au début du XXe siècle, seuls 2 % des logements parisiens en ont une, les gens se lavant le plus souvent dans leur cuisine, voire dans leur chambre.

The nature of bathrooms is ambiguous as both the most private space and one most connected to the wider outside world. The Roman built large thermal baths, marking not only an important social development, but also providing a public source of relaxation and rejuvenation. Here was a place where people could meet to discuss the matters of the day and enjoy entertainment. At this time water had a strong religious value, being seen as a purifying element for both body and soul. In France at the beginning of the 20th century only 2% houses in Paris had a bathroom.

En ce moment et pour bientôt

Christian Pic et moi-même préparons l’exposition MURMURES prévue pour mars, mais, en attendant venez dans notre lieu voir ou REVOIR SYRACUSE8 Rue de la Liberté à Arles. Christian Pic and I, we are preparing the exhibition MURMURES scheduled for March, but, in the meantime come to our place see our exhibition named SYRACUSE, 8 Liberty Street in Arles.

_____________________________________________________________

D’Art d’Arles APPEL A PROJET EN LIGNE

_____________________________________________________________

 Étranges voyageurs : vous trouvez dans le site la réponse à vos questions.  Cliquez ici.

Halte-là, rendez-vous !

Sam. 2 mars 15h – Rencontre avec Éric Poindron

Homme de lettres, critique, journaliste, éditeur, colporteur, marcheur, collectionneur de fantômes comme partisan de la vie et des mots, il sera heureux de partager avec vous, et pourquoi pas autour d’un verre, sa passion pour la poésie et quelques-uns de ses livres. Lectures, questions/réponses et dédicaces sont au menu. Marie-Anne Devaux est l’organisatrice de la rencontre, assistée de Sandra Affentranger et de Mik@.G, à ne rater sous aucun prétexte. We are pleased to welcome the talented writer Eric Poindron in our gallery on Saturday 2nd March 2019 at 3 PM.

Lions

 Les lions sont le symbole d’Arles, on en trouve au quatre coins du monde.

Votre mission si vous l’acceptez ? En ramener de vos voyages et promenades.

Wherever you are in the world send me lions.

Hall of fame

Ils ont contribué au journal de cette quinzaine. They made this newsletter.

Photographes :  Gilles Montagné, Monique Gérard, Joachim Weiss, Alain Poggi, P.E, Marie Begel, Gabriel Meunier, Olivier Querette-Ektadoc, Claude Cunico, Paulette Greig, Alys Borel, Ludivine Lamotte.

Rédacteurs et traducteurs : Micheline Miro, Maryline Liozon alias Rylou.

Prochain journal, le vendredi 1er mars 2019 et date limite de réception des photos le mardi 19 février minuit. The dead line for sending photos is the 19th february.

Prochain sujet,  « Au bonheur des dames » selon le roman de Emile Zola, next topic photos of « Women’s pleasure » according to the novel of Emile Zola.

Semaine du sam 16 au ven 1er mars 2019

n° 174 du vendredi 1er mars 2019

JOURNAL OUVERT SUR LE MONDE DES ARTS ET DE LA CULTURE

Photographiez « Au bonheur des dames » selon Émile Zola

La consommation mène-t-elle au bonheur ?

n° 174 du vendredi 1er mars 2019

En lançant le sujet : Photographiez « Au bonheur des dames selon Émile Zola », j’avais envie d’évoquer les premiers frissons consuméristes des années 1864 et suivantes. Je reconnais que le sujet n’était pas simple. Je remercie très chaleureusement Jean Meunier qui a bien voulu participer à cette publication au delà de l’Achéron. Dans les années 20 du précédent siècle, il a pris les photos sur plaques de verres que vous pouvez découvrir. La magie opère dans ce témoignage d’un temps disparu.  Voici donc quelques photos autour de ce thème. Je vous souhaite une bonne lecture et une belle fin de semaine.

Amitiés et à bientôt, Anne Eliayan

  THANK YOU for being here, and welcome if you open for the first time this periodical posted in your mailbox on Friday every 15 days. This publication aims to share with you the eyes of photographers from all countries – sometimes beautiful encounters – and to inform you of our own events. This week, I wanted to evoke the first consumerist shivers in 1860’s. I recognize that the subject was not simple. I warmly thank Jean Meunier who was kind enough to send me his photos beyond the Achéron. In the twenties of the last century, he took the pictures on plates of glasses that you can discover here. The magic operates in this testimony of a past time.  I hope you’ll enjoy the photos I chose and apologize me if I speak english as a Spanish cow ! I wish you a nice weekend, best regards.

Anne Eliayan

Comme l’impression que c’est le grand bazar

Vous en souvenez-vous ? Zola parle de la folie qui s’empare des clientes, du monde cruel des vendeuses dû à la précarité d’emploi, de la difficulté des petits commerces, de la frénésie consumériste, du pouvoir de séduction des objets et de l’argent qui est le centre des relations économiques et humaines. Zola mène l’observation anthropologique de phénomènes sociétaux qui n’ont guère évolués plus un siècle plus tard.

The novel « Au Bonheur des Dames  » written by Émile Zola covers approximately 1864-1869 and takes place in the world of the department store. Many of the conflicts in the novel spring from each employee’s struggle for advancement and the malicious infighting and gossip among the staff. Massive advertising, huge sales, home delivery, induce female clientele to purchase. In the process, the stores drive the traditional retailers who operate smaller specialty shops out of business.

En ce moment et pour bientôt

Sous le nom de ArlesGallery ce sont exclusivement les travaux de Christian Pic et moi-même qui vous sont présentés . En ce moment Oublier / Revoir Syracuse et Ces petits bouts de nous. 

D’ici fin mars une nouvelle eXposition Murmures viendra enrichir la proposition.

Au bonheur des mots

Sam. 2 mars 14h30-Rencontrez Éric Poindron

Homme de lettres, critique, journaliste, éditeur, colporteur, marcheur, collectionneur de fantômes comme partisan de la vie et des mots, il sera heureux de partager avec vous sa passion pour la poésie et quelques-uns de ses livres. Lectures, questions/réponses et dédicaces sont au menu. Marie-Anne Devaux est l’organisatrice de la rencontre, assistée de Sandra Affentranger et de Mik@.G, à ne rater sous aucun prétexte. We are pleased to welcome the talented writer Eric Poindron in our gallery on Saturday 2nd March 2019 at 2:30 PM.

Lions

Les lions sont le symbole d’Arles, on en trouve au quatre coins du monde. Votre mission si vous l’acceptez ? En ramener de vos voyages et promenades. Wherever you are in the world send me lions.

Hall of fame

Ils ont contribué au journal de cette quinzaine. They made this newsletter.

Photographes :  Jean Meunier, Gabriel Meunier, Claude Cunico, Denis Vazquez, Isabelle Charlent, Xavier Xurmser.

Rédacteurs et traducteurs : Micheline Miro, Maryline Liozon alias Rylou.

Prenez soin de vous et à dans 15 jours

Prochain journal, le vendredi 15 mars 2019 et date limite de réception des photos le mardi 12 mars minuit. The dead line for sending photos is the 12th March.

Prochain sujet, next topic  « Dead Flowers »

Pour ceux qui découvrent, voici les principes fondateurs de ce journal : Depuis 2014, cette parution périodique est lue par plusieurs centaines de personnes à travers le monde. Chaque quinzaine je vous propose un sujet, si ça vous inspire, vous m’envoyez avant la date limite vos photos sur le thème. Charge à moi d’en faire une newsletter. Il n’y a pas de transaction marchande sur ce journal. Soyez inspirés ! Be inspired. … See you again in couple of weeks

Contactez moi 06 59 35 57 51 ou anne@ArlesGallery.com

arles-gallery-journal

© 2019 Anne Eliayan – Toute reproduction interdite – Tous droits réservés.