Une jeune plasticienne à Arles

Aujourd’hui je vous amène à la rencontre de Nawal, prononcez Nawel. Cette jeune femme est passionnée par l’Art et par Arles :
« A- C’est quoi ton travail actuel ?nawalf1
N -J’ai rencontré, il y a quelques années, des écrivains et je me suis intéressée, à leur contact, à l’écriture. Ils ont été le déclencheur de quelque chose qui était en moi. Les écritures sur les murs d’Arles m’ont fait penser aux graffiti de Pompéi. Ma pratique artistique est liée à ces écritures là. J’appelle cela, l’écriture imbriquée, car je dessine des lettres qui sont dépendantes les unes des autres. Cela devient une forme, un dessin, comme un graffiti, mais aussi cela me fait penser aux hiéroglyphes et aux pierres romaines gravées.
Aujourd’hui, j’ai envie de travailler en plein air, d’exploiter des lieux publics. Dans ce concept j’aime le côté éphémère car les personnes peuvent changer l’œuvre initiale, repeindre par dessus par exemple ou coller des affiches. La musique et la danse sont également des sources d’inspiration très importantes. »

nawalf2

« A – Est ce que tu as fait des expos ?
N- Après être sortie des beaux arts, j’ai exposé plusieurs fois mon travail à Nancy, Metz et Strasbourg et actuellement sur Arles aux passeurs de rêve 6 rue du Docteur Schweitzer.
J’ai aussi fait un conte pour les enfants que j’aimerais voir publié.
A- C’est quoi l’Art pour toi ?
N- Ce que j’aime c’est transformer le quotidien qui est une nourriture pour moi. Le transformer par le regard, par l’imagination.

nawalf3
A – Pourquoi vis-tu à Arles ?
N – C’est une ville qui est venue me chercher, qui m’a attiré. J’y ai découvert une architecture et aussi des affiches et des tags sur les murs. Ici, j’ai trouvé des conditions favorables à mes créations, c’est la raison pour laquelle je me sens véritablement arlésienne. »

Allez voir son site… nawalf@worpress.comfb nawel

 Publié le samedi 13 décembre 2014

© 2014 Anne Eliayan – Toute reproduction interdite – Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *