Hopital l’hôtel dieu de Vincent par Margaux Polizzano

 Hôpital, L’hôtel dieu de Vincent, devenu Espace Van Gogh…

« Voici mes amis de l’hôpital d’Arles.  Je fus admis ici cet hiver après une légère …crise, durant laquelle je me suis accidentellement et malencontreusement coupé le lobe de l’oreille. Rien de grave selon moi, mais cet incident m’a valu d’attiser la peur chez les arlésiens qui me demandent maintenant de quitter la ville.

Je me doutais depuis un moment qu’ils ne m’aimaient guère, seulement je n’avais pas prévu mon expulsion. Quoi qu’il en soit, c’est maintenant le printemps et l’heure pour moi de changer d’horizon. Sur les conseils de mon frère et de quelques amis, j’ai décidé de partir essayer un nouvel hôpital, à Saint Rémy.

hotel-dieu-arles-gallery

Lors de mon séjour à l’hôpital d’Arles, quelle ne fut pas ma surprise de retomber sur le fou du forum*, là lui aussi ! Heureux de pouvoir me revoir, il me conseilla vivement de peindre la cour, le jardin de l’hôpital. Selon lui nous sommes tous deux témoins d’une époque déjà révolue. Dans un futur plus ou moins proche, mon tableau en sera le témoin.

Car l’hôpital ne sera plus un hôpital mais un « espace » dédié à moi. Je ne peux évidemment pas croire aux vociférations d’un cinglé en pleine crise, mais qui sait? Peut-être que cet homme ayant vu mes peintures a été touché par ce que je faisais, peut-être que plus tard d’autres gens aussi. Mais pour l’instant, partons pour Saint Rémy. »

* voir la précédente histoire sur le café la nuit.

jardin-hotel-dieu-arles-gallery

You can see here my friends in the garden of the hospital.

I was taken here this last winter after a slight attack when, by accident and quite unappropriately I cut off my ear lobe. Nothing very serious according to me but that incident caused fear among the arlesians and they now want me to leave the town. I have felt for a while they didn’t like me much but I had never expected such a drastic reaction.

However, spring has arrived and it is time for me to go somewhere else. Following my brother’s and my friends’ advices, I have decided to leave Arles and try another hospital in St Rémy.

During my stay in Arles hospital, what was my astonishment to come across the fool of the forum* who happened to be there as well!

He was happy to see me again and advised me to paint the courtyard and the garden of the hospital. According to him we are to be the witnesses of an epoch which is on the verge of disappearing. My paintings will be testimonies of my stay, the hospital will no longer be a hospital but a place dedicated to me.

Of course I can’t pay too much attention to a madman’s vociferations… But who knows? Maybe that man was touched by my way of painting when he approched it and others might feel the same in the future. However, for now let’s go to St Rémy.

* see the story about « le café la nuit »

FRISE SIMPLE VERTE

© 2015 Anne Eliayan – Toute reproduction interdite – Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *