César les lauriers par Margaux Polizzano

Un texte de Margaux Polizzano – « Les cheveux de César »

Merci à l’Atelier de Coiffure de la Place du Forum de s’être prêté au jeu et aussi un grand merci à Christophe Perucca, l’assureur très sérieux de la Rue des Pénitents Bleus pour avoir gentiment pris le risque d’avoir la tête coupée…

cesar-coiffure-arles-gallery

– Avé Caius Iulius Caesar IV, merci de nous recevoir dans la demeure de votre coiffeur, Tifus Peignus.

– Avé vous. Je viens ici au moins une fois par jour faire ajuster ma superbe chevelure d’éphèbe qui demande beaucoup d’entretien et de soins.

– Effectivement, plusieurs rumeurs parlent de vous, nous avions évoqué Bithynie, mais maintenant on parle d’une certaine Calvitie…qui vous oblige à garder votre couronne de lauriers…

– J’apprécie votre sens de l’humour, et votre inconscience. Il est vrai que je garde ma couronne très souvent, je ne l’enlève que pour dormir et me faire coiffer. La raison est toute autre qu’une supposée perte de cheveux, qui, même si elle s’avérait, serait due à un mode de vie plus que stressant.

Mais revenons en à l’essentiel : saviez-vous que que le Sénat m’a donné l’autorisation de porter ces lauriers à vie ? Nuit et jour si je le souhaite ! Mes descendants même en bénéficieront, sans même avoir besoin de combattre ou d’avoir fait preuve de bravoure pour les obtenir !

RIP au journaliste Diurnus Ilsenfoutus, qui a pu -par son courage et sa bravoure- nous faire parvenir cet interview avant son emprisonnement pour diffamation capillaire.

cesar-au-coiffeur-arles-gallery

All this is true and can be verified.

-Ave Caius Caesar IV,  thank you for welcoming us in your hairdresser’s rooms.

-Ave to you. I come here once a day at least to take care of my hair and keep it perfectly done. 

-Actually rumours here and there refer to it. After Bythinia, Calvitia and the use of your laurel crown have now become the talk of the town…

-I appreciate your sense of humour and the liberty you take with the matter. It is true I keep my crown most of the time on my head and take it off only to go to bed or when the hairdresser comes.

The reason is completely different from what they may think for although  losing hair is a possibility, in my case it would only be due to overwork and nothing else. But let us go back to more serious matters. Do you know I am the first whom the Senate has allowed to wear a laurel crown for life, night and day if I wish? My descendents will continue to enjoy the privilege  without having to fight for it or prove their courage in any fashion.

RIP to the journalist Diurnus Shitus whose courage and virtue have made it possible for us to publish this interview before he was imprisoned for capillary difamation.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *