Venus d’Arles

venus-4-arles-gallery-anne-eliayan xs

Les brutes, fanatisées par leur prédicateur, mises en fureur au nom de la religion contre les faux dieux, entreprirent d’abattre et détruire les images qui avaient demandé pour leur réalisation tant de soin et d’art.
Il serait facile de croire que sont ici relatés des faits récents, qui ont soulevé l’indignation de tous ceux qui, par le monde, font quelque cas de l’intelligence et de la culture.

Le prédicateur se nommait Hilaire. Il était, au cinquième siècle, évêque d’Arles.
Ce ne furent pas des bouddhas qu’on dynamita, ce fut la délicate Vénus que l’on brisa, et dont on jeta les morceaux dans un puits.
Ce fut en 1651, qu’en trois morceaux, on la dissocia des gravats au milieu desquels on l’avait confondue.

venus-2-arles-gallery-anne-eliayan xs
On rechercha ses bras ; en vain, malgré le soin qu’on y mit.
Louis XIV, qui avait su convaincre les arlésiens de lui offrir la statue, chargea le sculpteur Girardon d’abolir l’œuvre d’Hilaire et ses iconoclastes : elle retrouva des bras.

venus-1-arles-gallery-anne-eliayan xs
Pour faire bon compte, elle trouva aussi une orange, un miroir, une nouvelle inclinaison du cou, ainsi qu’une foule d’interventions plastiques mineures qui la rendirent digne de figurer dans la royale collection de Versailles, avant de venir se faire admirer au Louvre.

venus-5-arles-gallery-anne-eliayan xs
Une copie de cette statue adaptée se trouve à l’hôtel de ville d’Arles, dans un escalier que les fiancés montent, avant de le redescendre mariés.

autographe jm 1

publié le Vendredi 12 décembre 2014

© 2014-2015 Anne Eliayan – Toute reproduction interdite – Tous droits réservés.

 

Une réflexion au sujet de « Venus d’Arles »

  1. Toujours heureux de voir célébrer cette vénus sur laquelle j’ai écrit sur Wikipédia. Pour info il ne s’agit pas d’une orange mais d’une pomme (celle offerte par Pâris à Aphrodite). Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *