Lustucru

Personne ne peut trouver, qui ne sache ce qu’il cherche.

eiffel-1-arles-gallery-anne-eliayan xs

Ainsi le patrimoine d’Arles s’est-il encore enrichi d’une manière vraiment inattendue.

Au fin fond d’une zone industrielle vieillissante, une usine fabriquait depuis longtemps des pâtes alimentaires.
Les bouleversements de notre monde sont tels que l’on considéra comme trop coûteux de remettre en route la fabrique vieillotte, après qu’elle fut inondée.
Les ouvriers licenciés eurent beau arguer que leur métier serait obsolète quand plus personne ne mangerait de pâtes, et que fabriquer des pâtes au loin pour les manger ici n’était pas forcément un bon calcul, rien n’y fit, et l’on ferma l’usine, et l’on vendit ses machines. eiffel-2-arles-gallery-anne-eliayan xs

Ne restèrent en place que les hangars, dans lesquels entrèrent un jour deux jeunes hommes, l’un spécialiste de la corrosion des métaux, l’autre archéologue, qui cherchaient là un lieu pour abriter leur entreprise.
Ces deux compétences passionnées n’étaient pas réunies par hasard à Arles, mais attirées par le prestige d’un patrimoine exceptionnel, où leur activité trouverait une place naturelle.
Dès l’entrée, ils comprirent que la qualité de réalisation du hangar ne pouvait trouver sa justification que dans une origine prestigieuse.
Ils firent leurs recherches, et découvrirent que cette halle provenait du grand palais de l’exposition coloniale de Marseille en 1906, réalisée par les ateliers Eiffel.

eiffel-3-arles-gallery-anne-eliayan xs

Le patrimoine d’Arles enrichit là encore son étonnante diversité, pour une époque de laquelle on n’espérait rien, à un emplacement pour le moins curieux.
Mais ce patrimoine n’aurait pu être révélé sans la passion de ses habitants, qui surent lire la qualité de la structure au-delà de la présentation qui leur en avait été faite.

autographe jm 1 5x3

Structure Eiffel Arles Gallery galerie de photos Anne Eliayan

Publié le Dimanche 23 novembre 2014

© 2014 Anne Eliayan – Toute reproduction interdite – Tous droits réservés.

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *