Juillet 2018

Juillet 2018

Cliquez ici pour voir la plus récente publication.

 

Semaines du sam 23 juin au ven 06 juil 2018

Numéro 158 du vendredi 06 juillet 2018

Aujourd’hui je vais vous raconter une histoire qui se passe dans une forêt et que vous connaissez déjà en partie. Tout ne vous a pas été raconté alors je vais essayer de compléter les blancs et répondre à vos questions sans réponses. Peut-être vais-je en soulever d’autres ?

Today I am going to tell you a story that takes place in a forest and that you already know at least, partly. Everything has not been told so I will try to fill the blanks and answer your unanswered questions.

Maybe I will raise others?

With all my friendlyness

 Anne

Dans une grande forêt …

Boucle D’or s’est perdue mais elle a fini par rencontrer une cabane et s’y est arrêté. Dedans, il n’y a pas 3 bols ni 3 lits mais 7. Dans cette cabane sifflote Blanche neige qui lui offre bien volontiers un bout de pain. Il est rassis et n’a plus de mie, déjà utilisée par le petit poucet et ses frères pour marquer leur chemin.

Une vieille femme,  aux pieds fourchus, chargée d’un panier de pommes rouges frappe à la porte.

Blanche neige ouvre et a juste le temps d’apercevoir Tarzan emporter le panier et s’éloigner de liane en liane.

In a big forest Gold Loop was lost but she finished by founding a hut and stopped there.

Inside, there are not 3 bowls nor 3 beds but 7. In this hut, Snowwhite whistles. She offers her gladly a piece of bread. It is stale and has no more crumbs, already used by the Tom Thumb and his brothers to mark their path.

An old woman carrying a basket of red apples knocks on the door. Snowwhite opens and just has time to see Tarzan taking away the basket and escaping from liana to liana.

 

La vieille est fumasse en colère, pour la calmer Prof le chef de la bande des nains photographes lui propose un peu de gâteau, au miel, celui là même récolté par son ami Winnie l’ourson qui vit à l’orée.

The old woman is very angry so Prof, the chief of the band of dwarves, offers him a little honey cake, the same one recovered by his friend Winnie the Pooh who lives on the edge.

The old woman, an ugly witch, goes away without asking for her rest with candy. Suddenly, there is a sound coming from away. Tarzan is screaming because he has indigestion of poison apples and diarrhea.

La vieille qui n’est autre qu’une vile sorcière se barre sans demander son reste avec la sucrerie pendant qu’au loin on entend Tarzan hurler car il a eu une indigestion de pommes empoisonnées et a « la courante ».

Arrive toute essoufflée une petite fille dans une espèce de cape vermeil, d’un rouge  encore plus vif que ses joues : « Aidez moi le grand méchant loup a déjà mangé les petits cochons, Pierre et son grand-père ont bien essayé de le capturer mais ce vilain loup  me poursuit de ses assiduités et m’a menacé  de me dévorer toute crue ! »

Then, a little girl with a kind of vermillion cape, even more red than her cheeks: « Help me the big bad wolf has eaten the little pigs ! Pierre and his grandfather have tried to capture him but this ugly wolf pursues me with his assiduities and threatened to devour me alive”

After that, Hansel and Gretel push the door with their feet. They come back loaded with candies that they recovered in the cabin of an evil neighbor.

The Smurfs, Alice in Wonderland Obelix hunting boars …. Two woodcutters, a lonely hermit.

Sur ce, Hansel et Grétel poussent la porte avec leurs pieds. Ils reviennent les bras chargés des bonbons qu’ils ont pris soin de récupérer dans la cabane d’une maléfique voisine.

Les schtroumpfs, Alice aux pays des merveilles Obélix chassant le sanglier….Deux bucherons, un ermite.

La forêt ludique, maléfique, initiatique, vivante, abrite vraiment beaucoup de monde.

The playful, evil, initiatory, living forest is really home to a lot of people.

So, to stay alive, beware of deceiving wolves and old strangers, refuse apples and free nights in gingerbread cottages, sow pebbles rather than breadcrumbs and, most importantly, never go astray path.

Alors, pour rester vivant, méfiez-vous des loups séducteurs et des vieilles inconnues, refusez les pommes et les nuits gratuites dans les chaumières en pain d’épices, semez des cailloux plutôt que des miettes de pain et, surtout, ne vous écartez jamais du chemin.

On sort ? 8 Rue de la Liberté

Christian Pic et moi-même vous proposons notre nouvelle série :

Inconnues

Ce que j’ai envie de vous en dire ? La peau ne révèle rien de la personne et le nu, malgré les apparences, n’a rien à voir avec l’intime.

et pour les Rencontres de la photographie 2018, d’Art d’Arles a sollicité un parrain. C’est CharlElie Couture qui expose avec nous 3 de ses oeuvres que vous pourrez découvrir avec les propositions de 22 autres artistes sur le thème de :

Make Love Not War

Appel à projet prochaine expo 18-100 du 15 oct au 15 déc. 2018

Le sujet : 1918 il y a 100 ans

Les œuvres proposées par les artistes peuvent être retenues ou non. Cela n’est pas un jugement de valeur sur la qualité de la proposition. La scénographie est gérée par notre collectif qui décide aussi collégialement du contenu de l’exposition. Les propositions doivent coller au maximum avec les éléments donnés dans l’appel à projet ci-dessous :

Sans oublier la mission éducative de cette exposition, traiter de la 1ère guerre mondiale en sortant des tranchées d’une façon originale, pertinente, décalée et insolite, porteuse de sens sur les valeurs et représentations utilisées conventionnellement.

Les propositions doivent être présentées avant le 31 juillet 2018.

Lions

Ils sont le symbole d’Arles, on en trouve au quatre coins du monde. Votre mission si vous l’acceptez ? En ramener de vos voyages et promenades. Pour que chaque semaine les lions soient présents dans cette rubrique. Wherever you are in the world send me lions !  

Dans un immeuble rue des Arènes à Arles

Hall of fame – who’s who !

 Ils ont contribué au journal de cette quinzaine. They made this newsletter.

Le journal est aussi dans le site de ArlesGallery.com si vous voulez voir cliquez sur ce lien.

Photographes et reporters :

Daniel Finkelstein – Bernard Dupré -CP – Xavier Wurmser – Jean-Marc Moulinet – Charles Kaminski- Fabrice Spica – Paulette Greig – Gabriel Meunier – Jean Meunier – Manon Harris – Jean Claude Desarnaud – Philippe Sabathé – Louis Bonifassi – Gilles Montagné

Rédacteurs et traducteurs : Micheline Miro, Maryline Liozon alias Rylou.

Prochain journal le vendredi 20 juillet 2018.

Rassemblements, manifestations, places… AGORA – meetings

 Date limite de réception des photos le mardi 17 juillet minuit. The dead line for sending photos is the 17th July.

Soyez inspirés ! Be inspired. … See you again in couple of weeks. Toutes les photos sur le site en tapant ArlesGallery dans votre portail. Contactez moi si vous avez un sujet que vous aimeriez traiter ou voir traité. Téléphone 06 59 35 57 51 ou mail anne.eliayan@yahoo.fr

 

Semaines du sam 07 au ven 20 juil 2018

Numéro 159 du Vendredi 20 juillet 2018

 

Vous qui êtes de fidèles lecteurs tout au long de l’année, vous qui nous soutenez et avez adhéré à l’assocation d’Art d’Arles, vous pour qui c’est le tout premier journal de Arles Gallery dans votre boite mail, vous tous, je suis heureuse d’être avec vous.

Rassemblement !

Ce journal parle de notre actualité, je veux parler de la venue de notre parrain CharlElie Couture. Je me suis permise quelques légendes fantaisites sur les photos qui m’ont été confiées. J’espère vous apporter un peu de bonne humeur.

Vous pouvez toujours aussi aller vous promener dans le site partagé  de ArlesGallery et de l’association d’Art d’Arles. Je vous laisse découvrir la sélection de cette semaine.

Avec toute mon amitié 

Anne Eliayan

Et pour nos amis anglophones

You, who are faithful readers throughout many years, you, who support us and have joined the association d’Art d’Arles, you, for whom it is perhaps he first newspaper of Arles Gallery in your mailbox, all of you, I’m happy to be with you.

The main subject is the coming of CharlElie Couture our gracious « art-angel « . I allowed myself some fanciful legends on the photos you have sent to me. I let you discover this week’s selection.

With all my friendlyness

 Anne

Si vous en avez marre d’être sages comme des santons. If you are tired of being wise as statues.

Si par moment vous vous sentez un peu seuls dans la foule. Si par moment vous en avez marre qu’on vous dicte ce qui est bien pour vous. If you sometimes feel lonely in the crowd. If you want to decide what is good for you.

Si la politique ne vous a menée nulle part. If politic is for you deadlocked.

Si les arlésiennes de la culture endogène vous ont lassées. If folklore is  for you something boring.

Venez le 25 juillet prochain 19 heures

Come to us next 25th july at 7:00 PM

Si vous arrivez trop tôt il n’y aura personne et les portes seront closes. Do not come early or the doors will be closed.

Puis petit à petit vous arriverez seuls ou par deux. Gradually you will come.

N’exagérons rien la presse ne sera pas là.  Don’t exaggerate! Journalists will not be there.

Ce sera un peu comme l’auberge espagnole pour certains vous y trouverez ce que vous avez amené.  Some of you just may find the drinks and food they brought themselves.

Puis ce sera l’heure de se retrouver. Then, it will be time to meet us.

Et nous serons nombreux autour de notre parrain. Certainly we hope that many people will take part.

C’est pas comme là ! Ne rêvez pas il n’y aura pas assez de chaises pour tout le monde. Sorry, there will be not enough chairs !

Certains resteront debout. Some of you stand up.

Les fatigués devront s’assoir par terre. Or sit down.

D’autres encore ne pourront pas rentrer et manifesteront leur déception dans la rue. Those who have to stay out will be deeply disappointed.

Mais pour ceux qui seront là avec nous ce sera un grand moment de joie. But for many of us it will be a real moment of joy.

Un grand moment d’excitation. And very exciting !

Un beau moment de rêve. A magic moment.

Appel à projet prochaine expo 18-100 du 15 oct au 15 déc. 2018

Le sujet : 1918 il y a 100 ans

Les œuvres proposées par les artistes peuvent être retenues ou non. Cela n’est pas un jugement de valeur sur la qualité de la proposition. La scénographie est gérée par notre collectif qui décide aussi collégialement du contenu de l’exposition. Les propositions doivent coller au maximum avec les éléments donnés dans l’appel à projet ci-dessous :

Sans oublier la mission éducative de cette exposition, traiter de la 1ère guerre mondiale en sortant des tranchées d’une façon originale, pertinente, décalée et insolite, porteuse de sens sur les valeurs et représentations utilisées conventionnellement.

Les propositions doivent être présentées avant le 31 juillet 2018.

Lions

Ils sont le symbole d’Arles, on en trouve au quatre coins du monde. Votre mission si vous l’acceptez ? En ramener de vos voyages et promenades. Pour que chaque semaine les lions soient présents dans cette rubrique. Wherever you are in the world send me lions !  

Hall of fame – who’s who !

 Ils ont contribué au journal de cette quinzaine. They made this newsletter.

Le journal est aussi dans le site de ArlesGallery.com si vous voulez voir cliquez sur ce lien.

Photographes et reporters :

Daniel Finkelstein – Bernard Dupré – SEm – Xavier Wurmser – Jean-Marc Moulinet – Charles Kaminski- Gabriel Meunier – Philippe Sabathé – Narvin Yves Dupré – Monique Gérard – Daniel Malafosse – Carol Martin – Denis Vazquez – Céline Geneys – Jacques Estal.

Rédacteurs et traducteurs : Micheline Miro, Maryline Liozon alias Rylou.

Prochain journal le vendredi 3 août 2018.

autoportraits – selfportraits

 Date limite de réception des photos le mardi 31 juillet minuit. The dead line for sending photos is the 31th July.

Soyez inspirés ! Be inspired. … See you again in couple of weeks. Toutes les photos sur le site en tapant ArlesGallery dans votre portail. Contactez moi si vous avez un sujet que vous aimeriez traiter ou voir traité. Téléphone 06 59 35 57 51 ou mail anne.eliayan@yahoo.fr

arles-gallery-journal

 

© 2018 Anne Eliayan – Toute reproduction interdite – Tous droits réservés.