février 2018

Février 2018

Cliquez ici pour voir la plus récente publication.

 

Semaines du sam 20 janv au ven 02 février 2018

Numéro 147 du Vendredi 2 février 2018

 Avant toute chose

 je voudrais vous inviter le soir du 14 février à la présentation du travail que j’ai réalisé avec Christian Pic : ‘Ces petits bouts de nous’. À cette occasion, Françoise Le Goff a bien voulu nous prêter sa jolie voix pour lire quelques textes, puis, autour d’un verre, nous nous ferons un plaisir de vous dédicacer le livre que nous avons coécrit. Si vous avez un petit cadeau à offrir pour la Saint Valentin ou pour un anniversaire, le livre ne coûte que 25 euros et mêle textes et photos  (je peux même vous le faire parvenir par la poste).

Je vous enverrai un mail pour vous le rappeler la semaine prochaine, j’espère que vous viendrez nombreux porter chance à ce nouveau travail.

Expressions au ras des pâquerettes ?

Revenons à notre sujet du jour. J’adore les journaux dans lesquels vous êtes nombreux à mettre ‘votre grain de sel’. Et pour celui-ci, concernant les expressions, vous n’y êtes pas allés ‘de main morte’ ! Comme je suis pleine de sollicitude pour vous je vous ai mis avec les noms des photographes les expressions illustrées au cas où vous en auriez besoin.

Avec toute mon amitié, je vous fais de grosses bises.

Anne

… Et pour nos amis anglophones, c’est un peu plus compliqué j’ai bien peur de ‘friser le ridicule’ et me ‘prendre une veste’ ! Donc je suis restée dans ‘mes petits souliers’ pour la traduction.

I love writing stories and doing this newspaper especially when many of you add each his own touch. Sayings and idiomatic expressions are rarely the same in French than in English language so I hope you’ll enjoy these photos without texts!  I let you discover them.

 

 

On peut dire …

Tourner sa langue une fois dans sa bouche pour dire ‘RIEN’

Tirer son épingle du JE

Vivre d’amour et d’eau fraîche, trouver le temps long et la vie courte.

D’une pierre deux coups, en deux temps trois mouvements, faire ricochet.

Avoir l’eau à la bouche et le meilleur vin en bouteille.

My favourite funny sayings

Bottoms up ! – Give me a hand – Head over tail – There were no flies on him – When pigs fly – It’s a storm in a tea-cup – It’s raining cats and dogs – Cutting corner (as this car below)

La phrase de Rylou est de saison

« Je te prie d’agréer, Mon Trésor, l’expression de mes sentiments distingués. »

Pierre Desproges (lettre aux impôts)

… et encore :

Brûler la chandelle par les deux bouts et ne plus savoir où la poser à la fin.

Ne pas pousser mémé dans les orties et le regretter dans le bureau du notaire.

Courir après sa jeunesse et être coiffé au poteau en se faisant doubler par le grand âge.

 

Mordre la vie à pleine dents et se rappeler du rendez-vous à prendre chez le dentiste.

Se brûler les doigts, les yeux, la tête. Brûler ses dernières cartouches et se rendre.

Rire aux éclats et se tailler les lèvres.

Vous avez trouvé les légendes des photos ?

 Ils ont contribué au journal de cette quinzaine. They made this newsletter.

Photographes et reporters :

Bernard Dupré  à prendre avec des pincettes – Charles Kaminski prendre le taureau par les cornes – Christian Falaschi pas de fumée sans feu – Daniel Finkelstein donner du fil à retordre/en voir de toutes les couleurs/faire une queue de poisson/fontaine je ne boirai pas de ton eau/jouer au chat et à la souris/vivre dans sa bulle/décrocher la lune – Françoise Le Goff avoir les boules – Gabriel Meunier garder la tête froide/monter au 7ème ciel – Gille Montagné se prendre la tête -Gisèle Jacquet tirer un trait sur son passé – Jacques Estal c’est écrit dessus – Jean Claude Desarnaud mettre de l’eau dans son vin/les dés sont jetés – Marie Begel la part du lion – Michèle Wurbel se noyer dans un verre d’eau – Monique Gerard faire le mur/marcher sur la tête/poser un lapin – Paulette Greig cutting corners – Philippe Sabathé enfoncer des portes ouvertes/la 5ème roue du carrosse/midi à 14 heures.

Rédacteurs et traducteurs : Micheline Miro- Maryline Liozon alias Rylou- CP.

… Appel à adhésion – you can subscibe

Aidez moi à faire grandir cette association, pour que durent longtemps les expos collectives et les projections : prix de l’adhésion annuelle 10 euros ou plus si vous avez envie d’être un généreux mécène.

My ambition is to promote arts through this association. Can you please help me by contributing financially : 10€ for one year…or more of course if you are a generous donator.

Adresse  : D’Art D’Arles, Anne Eliayan, 8, rue de la Liberté, 13200 Arles.

Merci

d’avoir été nombreux au vernissage de la nouvelle expo collective l’arlésienne ! Venez la voir et la revoir. Le catalogue est disponible.

Appel à projet

En lien avec la thématique MP 2018 « quel amour ! » et pour réfléchir sur les 50 ans de mai 68, notre expo collective pour les mois de juillet, aout et septembre 2018… Our next collective exhibition topic for july, august and september 2018.

Faites l’amour pas la guerre – Make love not war.

La part des lions

Ils sont le symbole d’Arles, on en trouve au quatre coins du monde. Votre mission si vous l’acceptez ? En ramener de vos voyages et promenades. Pour que chaque semaine les lions soient présents dans cette rubrique. Send me lions !  

Prochain journal le vendredi 16 février 2018.

Le sujet :  canaux, roubines – canals

 Date limite de réception des photos le mardi 13 février minuit. The dead line for sending photos is the 13th february.

Numéro 148 du Vendredi 16 février 2018

J’espère que vous allez bien et souhaite la bienvenue à tous les nouveaux lecteurs pour ce journal dont le thème était les canaux.

J’avais eu de bonnes intentions en lançant ce thème.  J’avais imaginé parler du canal d’Arles à Bouc, du canal du Rhône à Sète, de celui de Saint Martin… De la Roubine du Roy vers le quartier arlésien de Griffeuille.

J’avais eu de bonnes intentions mais voilà que j’ai changé d’avis en cours de route.

Les canaux ne sont plus ce qu’ils étaient. Ils sont des flux d’informations, ils sont partout dans notre vie. Les textos les mails, j’en passe ! Des canaux par-ci des canaux par-là qui nous apportent toutes les informations sans lesquelles on ne sait plus vivre.

Et si c’était moi qui vous donnais quelques informations par notre canal familier qu’est devenue cette newsletter ?

Oui ! C’est ça ! Vous avez certainement entendu parler de la manifestation Arles se Livre, avec l’association D’art d’Arles nous y prenons part.

Pardonnez moi alors mais voilà le canal que j’emprunterai aujourd’hui. Venez nous voir si vous passez par là je vous promets des tonnes de choses surprenantes et drôles.

Je reprendrais volontiers des mots qui ne sont pas les miens mais venir nous voir est un acte militant, qui vous distingue.

C’est la reconnaissance d’une culture qui n’a pas déjà été prédigérée avant de vous être livrée, un contre-courant qui donne la parole à tous. Parce que vous êtes libres ! Vous n’êtes obligés de rien mais vous savez qu’en toute occasion vous avez le choix de venir et de participer à ce courant. Votre newsletter qui a presque quatre ans d’existence et dans laquelle ont été publiés gratuitement des centaines de photographes quelque soit leur statut en est la preuve.

Il y a d’autres associations militantes je pense à la galerie de Chris Voisard et Claudine Pellé le passage des rêves à Griffeuille. Je leur fais un clin d’œil au passage et leur souhaite aussi un public nombreux pour Arles se livre. Alors à très vite !

Anne

Et pour nos amis anglophones

I had good intentions through my topic about channels. I assumed that I could talk about famous or unknown channels (famous as the canal Saint Martin in Paris or unknown as la Roubine du Roy painted by van Gogh himself close to the Griffeuille district in Arles).

I had good intentions but finally I’ve changed my mind.

Channels have changed. They are mostly information flows. They are everywhere in our modern life:  phone messages or emails and under many other forms but the list would be too long. Channels by here channels by there, all these information without which we are not able to live.

And what if it was my turn to talk by our familiar channel, I mean this newsletter? You may or may not have heard about a literary Festival in Arles. With our association we take part of it. So here is the channel I choose to take today !

We prepared for you amazing and funny experiences. Coming to see us is so significant and your encouragements make you apart. You are free to choose to follow our thinking but the most important for me is to friendly share! Evidence for this is given by this newsletter. Since almost four years, freely, hundreds of photographers, whatever their professional status, were able to participate and saw their photo posted.

Other associations are also militant as Chris Voisard and Claudine Pellé Gallery. If you come in Arles I wish you could see their work in the Griffeuille district.

See your soon.

La phrase de Rylou toujours fidèle au poste !

« La situation de l’artiste est humble. il est essentiellement un canal »

Piét Mondrian

(ça me plait beaucoup cette phrase)

Hall of fame – who’s who !

 Ils ont contribué au journal de cette quinzaine. They made this newsletter.

Impossible de publier toutes les propositions aussi si vous voulez en voir plus ou certaines en plus grand alors cliquez sur ce lien.

Photographes et reporters :

Bernard Dupré  – Charles Kaminski  – Michel Wayer – Christian Falaschi  – Daniel Finkelstein – Gabriel et Jean Meunier – Gisèle Jacquet – Jacques Estal – Jean Claude et Danièle Desarnaud – Michel Nachef – Jean-Marc Moulinet  Pat Thiriet – Michèle Wurbel  – Monique Gerard – Michel Nachef – Philippe Sabathé – Peter Shepherd – Xavier Wurmser – Louis Bonifassi 

Rédacteurs et traducteurs : Micheline Miro- Maryline Liozon alias Rylou

Encouragez des associations qui se bougent !

Soutenez nous en venant nous rencontrer du 22 au 25 février.

D’Art d’Arles s’associe à la Galerie au passage des rêves de Chirs Voisard et Claudine Pellé 6 Rue du docteur Shweitzer autour de cet évènement. Allez (re)découvrir cette galerie, les rencontrer et les écouter au programme expo, lectures et rencontres avec des auteurs. Je vous renvoie nos programmes complets dans la semaine dans une newsletter spéciale « Arles se livre ».

En vente libre

Le catalogue de l’expo collective l’arlésienne (22 euros)  et le livre ces petits bouts de nous (25 euros) des cadeaux à offrir qui, avec vous, me permettent aussi de faire vivre notre lieu.

 

Appel à projet

En lien avec la thématique MP 2018 « quel amour ! » et pour réfléchir sur les 50 ans de mai 68, notre expo collective pour les mois de juillet, aout et septembre 2018… Our next collective exhibition topic for july, august and september 2018.

Faites l’amour pas la guerre

Make love not war.

Oxymore d’un état émotionnel et d’un état de conflit, slogan d’une culture pacifiste, les propositions devront faire apparaître paradoxe, antithèse, dualité, corrélation, connexité, ou encore être une réflexion sur l’amour et/ou sur la guerre. On peut voir dans cette thématique « faites l’amour, pas la guerre » l’opportunité d’illustrer les mots tels que revendication, capitulation, stratégie, tactique au regard du processus de conquête ou du sentiment amoureux.

Vous souhaitez prendre part à cette exposition ?

Exprimez-vous, sous quelque forme artistique que ce soit pour nous dire comment retentit en vous « faites l’amour, pas la guerre ». L’exposition dure juillet/aout /septembre.

Les tarifs :

Pour participer à une exposition collective l’association d’Art d’Arles qui gère la galerie demande à chaque artiste

1/ d’être adhérant (prix libre de 10 euros minimum pour un an)

2/ une contribution par œuvre qui est de 40 euros par mois pour la parution dans le programme du festival off et  la participation aux frais de vernissage pendant la semaine « highlight » des rencontres de la photo d’Arles.

En contrepartie aucun pourcentage n’est pris sur la vente de vos œuvres et l’argent vous est directement versé.

Les propositions peuvent nous parvenir jusqu’au 15 avril 2018.

L’éditing comme la scénographie sont gérés par un collectif qui décide collégialement du contenu de l’exposition. C’est ce comité qui vous informera si votre proposition est sélectionnée.  Pour toute question n’hésitez pas à revenir vers moi. J’espère que le sujet vous inspirera.

Attention aux lions !

Ils sont le symbole d’Arles, on en trouve au quatre coins du monde. Votre mission si vous l’acceptez ? En ramener de vos voyages et promenades. Pour que chaque semaine les lions soient présents dans cette rubrique. Send me lions !  

Prochain journal le vendredi 2 mars 2018.

Le sujet :  symétrie ou récurrence des formes dans la ville ou les paysages symmetries or recurrences

 Date limite de réception des photos le mardi 27 février minuit. The dead line for sending photos is the 27th february.

 

Semaines du sam 17 fév au ven 02 mars 2018

Numéro 149 du Vendredi 2 mars 2018

J’espère que vous allez bien et souhaite la bienvenue à tous les nouveaux lecteurs pour ce journal dont le thème est symétrie et récurrence.

Je ne vais pas vous apprendre la notion de récurrence mais en fait cela désigne communément le caractère répétitif d’un phénomène ou d’une forme. La symétrie est une sorte de répétition autour d’un axe c’est pour cela qu’on peut dire que c’est une manifestation réduite de la récurrence. Bref,c’était un peu tiré par les cheveux mais il m’a semblé que les deux notions allaient bien ensemble et que cela convenait pour un journal.

Comme toujours j’ai sous-estimé le nombre de participants. Je ne pensais pas recevoir autant de propositions intéressantes, c’est pour cela qu’il y a peu de textes. Des photos, vous en avez ici dans la newsletter, mais il y a encore d’autres si vous allez dans le site sur la page d’accueil et enfin, toujours dans le site de ArlesGallery.com si vous cliquez dans le journal.

Allez vous promener dans le site partagé  de ArlesGallery et d’Art d’Arles et vous ne serez pas déçus ! Je vous laisse découvrir la sélection de cette semaine et je vous dis à très bientôt.

Anne Eliayan

et pour nos amis anglophones

Recurrence is commonly the repetition of similar events or shapes. Symmetry is the property of an object being invariant to a transformation, such as reflection. It seems to me that symmetry is a sort of poor recurrence (only twice).These two concepts can be treated together.  … Yes you know all that ! As usual I have underestimated the propositions you sent to me ! It is the reason of the few words and short text.

Photos are in this newsletter but also in the website of ArlesGallery.com. I suggest you having a look on it, you will not be disappointed !

I let you discover the selection of the week and I hope you’ll spend a good time.

With all my friendlyness  – Anne

Et maintenant la récurrence !

 

 

Les lions / Ils ne sont que de gros matous.

Les turcs, devant Constantinople,

Virent un géant chevalier,

À l’écu d’or et de sinople,

Suivi d’un lion familier.

« Mon armure est dorée et verte

Comme la mer sous le ciel bleu ;

Derrière moi l’ombre est ouverte ;

Le lion qui me suit, c’est Dieu. »

Victor Hugo La Légende des siècles.

Ils sont le symbole d’Arles, on en trouve au quatre coins du monde. Votre mission si vous l’acceptez ? En ramener de vos voyages et promenades. Pour que chaque semaine les lions soient présents dans cette rubrique. Send me lions !  

La phrase de Rylou

Je n’aime pas la symétrie. J’aime l’imperfection. Mes cercles ne sont jamais tout à fait ronds. C’est un choix, la perfection est froide. L’imperfection donne la vie, j’aime la vie.

Niki de Saint Phalle

Hall of fame – who’s who !

 Ils ont contribué au journal de cette quinzaine. They made this newsletter.

Les photos sont au début du site de ArlesGallery.com sans texte si vous voulez voir cliquez sur ce lien.

Photographes et reporters :

Céline Geneys, Charles Alvaro, Charles Kaminski, Christian Falaschi, Gérard Rossini, Daniele Koenig, Elisabeth Cariou, Françoise Le Goff, Gabriel Meunier, Jacques Estal, Jean d’Alger, Marie-Anne Devaux, Marie Dubois, Marie-Lise Corda, Marijo Marchand, Monique Gérard, Bernard Dupré, Pat Thiriet, Philippe Sabathé, Narvin Yves Dupré, Jean-Claude Desarnaud, Michèle Wurbel, Daniel Finkelstein, Xavier Wurmser et Jean-Marie Collavizza.

Rédacteurs et traducteurs : Micheline Miro- Maryline Liozon alias Rylou.

Prochain journal le vendredi 16 mars 2018.

Mesdames et messieurs défoulez vous !

Le sujet :  symboles écornés de la parfaite femme d’intérieur – damaged imagery of a perfect modern housewife

 

Date limite de réception des photos le mardi 13 mars minuit. The dead line for sending photos is the 13h march.

Soyez inspirés pour toute la semaine ! Be inspired. … See you again in couple of weeks. Toutes les photos sur le site en tapant ArlesGallery dans votre portail. Contactez moi si vous avez un sujet que vous aimeriez traiter ou voir traité. Téléphone 06 59 35 57 51 ou mail anne.eliayan@yahoo.fr

arles-gallery-journal

© 2018 Anne Eliayan – Toute reproduction interdite – Tous droits réservés.