mai 2017

Mai 2017

Cliquez ici pour voir la plus récente publication. 

Semaine du sam 29 avril au ven 05 mai 2017

Numéro 119 du Vendredi 5 mai 2017

Bois étranges – Strange pieces of wood

Beaucoup de choses à préparer cette semaine pour pouvoir vous présenter la nouvelle exposition « Regardons sous la peau de l’O ».

Le temps me manque pour vous amener dans la forêt de Sherwood pour rencontrer Robin des bois. Je vais donc juste vous énumérer les expressions que j’ai pu glaner autour du mot : bois.

Voici, dans le désordre, et en légendes des photos, des expressions pas toujours traduisibles. Alors, « promenons nous dans les bois » et rappelez vous que nous vous attendons au numéro 8 de la rue de la Liberté, samedi à 20h30 précises, pour un très poétique et surprenant vernissage.

Et pour les amis anglophones :

No, I didn’t want to tell you the story of Robin Hood in the Sherwood Forest. I just wanted to share with you the locutions based with the word « wood ». Sometimes, sorry,  I couldn’t translate…

Enjoy,

Très amicalement, Friendly yours.

Anne Eliayan

Rien à voir

mais simplement parce que j’aime aussi Arles pour ses contrastes

Ils ont contribué au journal de cette semaine. They made this week newsletter.

Photographes et reporters : Bernard Dupré, Danièle Caron, Philippe Sabathé, Gabriel Meunier, Carol Martin, Céline Geneys, Charles Alvaro, Charles Kaminski, Danièle Koenig, Daniel Malafosse, Fabrice Fischer, Christian Falaschi, William Squitieri, Philippe Demoule, Jean-Claude Desarnaud, Laurence Battini, Marc Venet, Martine Pauvrhomme, Manon Harris, Michel Wayer, Monique Gerard, Paulette Greig, Xavier Wurmser.

Rédacteurs et traducteurs : Danièle Caron, Micheline Miro, Marie-Anne Devaux, Céline Geneys, Maryline Liozon alias Rylou.

Je touche du bois

knock on wood    

Avoir la gueule de bois

Faire feu de tout bois ou faire flèche de tout bois.

Envoyer du bois

Un cataplasme sur une jambe de bois

Un chèque en bois

Langue de bois

Une volée de bois verts

Déménager à la cloche de bois

Être du bois dont on fait les flûtes

La faim fait sortir le loup du bois

hunger drives the wolf out of the wood

Tête de bois

 

En français ça ne fonctionne pas mais en anglais oui …

L’arbre qui cache la forêt. He can’t see the wood for the trees

 

La phrase de Rylou

De la forme naît l’idée

Gustave Flaubert

Jusqu’où iront-ils les lions ? Weekly lions

Send me lions ! 

On sort. C’est DEMAIN, je compte sur vous !

Du 5 au 14 mai, nouvelle exposition

Visites guidées (avec grand plaisir) par nos soins à travers 2000 ans d’histoire d’Arles, avec romains et grecs et en compagnie des dieux de l’olympe. 20 artistes. 50 œuvres. Où ça ? Toujours au 8 Rue de la Liberté.

Et après ? Bientôt plus d’infos sur …

du 2 au 6 juin nous allons participer au festival de la Camargue à Port Saint Louis – à partir de lu. 3 juillet  ouverture des Rencontres d’Arles – Je. puis 10 et 17 août à la tombée de la nuit : soirées projection les jeudis de la Liberté – je 24 août vers 21h15 soirée projection + concert piano classique avec Pierre Matarese – je. 31 août vers 21 h soirée film le retour de Dracula – ve. 22 septembre 20 h soirée lectures/ photos « Fables »

Prochain journal le vendredi 12 mai 2017.

Le sujet : Arles c’est écrit dessus !

Next entry in the log on 12h may with the topic :  It’s written, « Arles ».  Soyez inspirés pour toute la semaine ! Be inspired. … See you next week. Contactez moi si vous avez un sujet que vous aimeriez traiter ou voir traité. Téléphone 06 59 35 57 51 ou mail anne.eliayan@yahoo.fr

Semaine du sam 06 au ven 12 mai 2017

Numéro 120 du Vendredi 12 mai 2017

Je suis ravie de vous retrouver en cette fin de semaine. Allez, on revient un peu sur l’histoire d’Arles car cela faisait longtemps que je n’avais endossé mon costume d’enquêtrice.

Aujourd’hui nous allons parler des débuts d’Arles et de l’origine de ce nom. Je ne garantis pas que tout ce que vous allez lire est véridique mais la plupart des informations sont plus que sérieuses et avérées.

Et pour les amis anglophones :

Today, let’s talk about the name :  » Arles  » because it’s been a long time I didn’t dress my historian-detective coat.

What was the very beginning of Arles and the origin of this name ? I can’t guarantee that all information about this topic is completely true but I tried.

Enjoy looking at these new pictures,

Très amicalement, Friendly yours.

Anne Eliayan

Ils ont contribué au journal de cette semaine. They made this week newsletter.

Photographes et reporters : Bernard Dupré, Gene Arnaud, Philippe Sabathé, Carol Martin, Ch-ARLES Alvaro, Ch-ARLES Kaminski, Mu Sahara, Christian Falaschi, Jean-Claude Desarnaud, Françoise Le Goff, Jean d’Alger, Xavier Wurmser.

Rédacteurs et traducteurs : Danièle Caron, Micheline Miro, Marie-Anne Devaux, Céline Geneys, Maryline Liozon alias Rylou.

Au tout début

Il y eut certes des hommes préhistoriques. Sur leur implantation et leurs modes de vie dans la région, il n’y a pas quantité de livres de l’époque (c’est compréhensible). Reste l’hypogée du Castelet mais c’est une autre histoire.

At the very beginning, there were prehistoric men. About their way of living in our country we have not a lot of documents and you can understand why, writing was not invented yet.
It’s remains from this period the Hypogée du Castelet, a sort of collective grave but I digress.

Oppidum

Revenons à Arles, l’endroit devient un oppidum celto-ligure. L’oppidum est toujours défendu par une géographie hostile ici ce sont les marais qui offrent une bonne défense naturelle.

Let’s go back to our subject, the place became an oppidum which is an unreachable fortress because of the swamps.

Emporium Théliné

Vers – 570, après l’oppidum,  il y eut un emporium c’était un endroit dédié si j’ai tout compris au commerce entre le Rhône et la méditerranée. Le comptoir devient la colonie qui va s’appeler Théliné la nourricière.

Mais sincèrement je ne vois pas en quoi cette région marécageuse était nourricière, à part le gibier, je penche plutôt pour l’altération du mot Telme, qui voudrait dire lieu marécageux. (ne dirait on pas que je suis savante ? Mais ne vous y fiez pas ce n’est qu’un peu de confiture…)

Nearly 570 before DC the place became a spot for trade, a maritime crossroad between the Rhône and the Mediterranean sea. The name chosen for this place was Théliné which means women who give to eat to children, nurse or nanny. But in fact it is a deformation on my own opinion. I think in fact Thélimé came from telmé which would mean swampy place.

Are-late

D’après ce que j’ai pu trouver, par ci, par là, ce seraient les celtes qui ont donné le nom de Arelate. Ce nom viendrait de Ar qui veut dire lieu situé prés de …  et late qui veut dire marais. 

Puis les romains arrivèrent en -200 et ne seraient donc pour rien dans le nom de la ville.

Celts gave the name of Arleate. Ar means « a place close to » and late means  » swamps ».
Romans came in this place in 200 before DC and they did not contribute to our city name.

 Arlette et Arlésienne n’ont pas les mêmes racines.

Arlésienne vous comprenez désormais que c’est le nom des femmes qui vivent près des marais. Mais Arlette, rien à voir ! Ce prénom est d’origine germanique et vient de Karl qui signifie fort, robuste, vigoureux.

Arlette and Arlesian have not the same etymology. Arlesian means woman who lives near swamps. Arlette come from german langage Karl and means « strong »…no link !

Voici le sujet de l’expo collective de 2018

(c’est le bon moment pour relire la pièce de théâtre)

LE poème de Rylou

(oui il n’y a pas beaucoup de poèmes qui citent Arles…)

 

Dans Arles, où sont les Aliscans,
Quand l’ombre est rouge, sous les roses,
Et clair le temps,

Prends garde à la douceur des choses.
Lorsque tu sens battre sans cause
Ton coeur trop lourd ;

Et que se taisent les colombes :
Parle tout bas, si c’est d’amour,
Au bord des tombes.

Paul-Jean Toulet, Chansons

Un lion dans notre vitrine et un au musée. Weekly lions

Send me lions ! 

On sort, 8 Rue de la Liberté

Merci à

Marlène Bosc, pour l’article dans la Provence, Françoise Galeron, Françoise Le Goff, Cédric Garoyan, Patrick Gianfaldoni, Antoine Pellet, Marcel Genin pour les musiques et lectures, Christian Pic pour les textes et les encres.

Vous pouvez soutenir mon travail.

Ce travail collectif est coécrit avec Christian Pic : dans un coffret noir super classe, un recueil de poésies très belles, 14 encres sublimes, 30 photos extraordinaires… et seulement 50 exemplaires numérotés. Venez le découvrir.

Vernissage du 6 mai – les photos

photos de Charles Alvaro

Visites guidées (avec grand plaisir) par nos soins à travers 2000 ans d’histoire d’Arles, avec romains et grecs et en compagnie des dieux de l’olympe. 20 artistes. 50 œuvres. Où ça ? Toujours au 8 Rue de la Liberté.

Et après ? Bientôt plus d’infos sur …

du 2 au 6 juin nous allons participer au festival de la Camargue à Port Saint Louis – à partir de lu. 3 juillet  ouverture des Rencontres d’Arles – Je. puis 10 et 17 août à la tombée de la nuit : soirées projection les jeudis de la Liberté – je 24 août vers 21h15 soirée projection + concert piano classique avec Pierre Matarese – je. 31 août vers 21 h soirée film le retour de Dracula – ve. 22 septembre 20 h soirée lectures/ photos « Fables ». En préparation une nouvelle intervention de Didier Montet chercheur au CIRAD : Du fer dans les épinards et autres mythes alimentaires.

Prochain journal le vendredi 19 mai 2017.

Le sujet : Les remparts d’Auguste 

Next entry in the log on 19h may with the topic :  Arles, under the ramparts.

Soyez inspirés pour toute la semaine ! Be inspired. … See you next week. 

Contactez moi si vous avez un sujet que vous aimeriez traiter ou voir traité. Téléphone 06 59 35 57 51 ou mail anne.eliayan@yahoo.fr

Semaine du sam 13 au ven 19 mai 2017

Augustes remparts ?  Auguste Walls ?

Numéro 121 du Vendredi 19 mai 2017

Revoilà une nouvelle semaine passée, et, avant toute chose, je voulais souhaiter chaleureusement la bienvenue à celles et ceux qui se sont abonnés ces dernières semaines.

Je vous avais proposé comme thème, les remparts d’Auguste et vous avez à nouveau joué le jeu en m’envoyant vos photos. Certes, c’était bien plus compliqué pour les lecteurs qui ne sont pas sur Arles. C’est la raison pour laquelle la semaine prochaine le sujet pourra être traité d’où que vous vous trouviez : « ordre et désordre »  (interprétez ce thème comme vous voulez).

Alors, revenons à nos moutons : Qui était celui qui a fait construire les hauts murs que l’on aperçoit le long du boulevard Emile Combes ?

Et pour les amis anglophones :

At the very beginning, I wish a warm welcome for those who subscribed my newsletter these last weeks. sincerely hope they love it. Today, let’s talk about the ramparts in Arles. 

Enjoy looking at these new pictures,

Très amicalement, Friendly yours.

Anne Eliayan

Ils ont contribué au journal de cette semaine. They made this week newsletter.

Photographes et reporters : Bernard Dupré, Philippe Sabathé, Carol Martin, Ch-ARLES Alvaro, Ch-ARLES Kaminski, Françoise Le Goff, Jean d’Alger, Xavier Wurmser, Céline Geneys, Monique Gerard.

Rédacteurs et traducteurs : Danièle Caron, Micheline Miro, Marie-Anne Devaux, Céline Geneys, Maryline Liozon alias Rylou.

Remerciements à Jean-Marc Bernard pour toutes les réponses apportées.

Octave naît

le 23 septembre 63 avant JC à Rome. Jeune garçon, il est envoyé chez sa grand-mère, sœur de Jules. Octave capte l’attention de son grand-oncle qui demeure sans successeur, du coup César fait la bringue avec Octave à ses côtés, au théâtre ou à des banquets. César modifie secrètement son testament pour faire d’Octave son fils adoptif posthume et son principal héritier. Augustus was born Gaius Octavius into an old and wealthy family. When he was four years old, his father died. Caesar was his maternal great-uncle. He was considered as his adopted son. 

Les années passent.

Octave achève ses études, un courrier de sa mère lui apprend la mort de Jules. Le testament de César et sa décision de faire d’Octave son principal héritier et son fils adoptif est rendu public,  Octave devient Octavien. Ça devient un peu compliqué à expliquer mais Octavien et Marc Antoine ont tous les deux les mêmes ambitions et s’associent avec Lépide pour liquider les meurtriers de César. Once, Jules Caesar died, his name Octavius became Octavianus (Anglicized as Octavian). He and Mark-Antony had strongly opposed ambitions.

Bien entendu la bataille pour le pouvoir est rude. Octavien et Marc-Antoine en veulent chacun l’entièreté. Ils finissent par se partager l’empire et Octave lui donne même sa sœur en mariage.

Marc Antoine

qui a gagné de nombreuses batailles et a étendu l’empire romain des pays annexés, prend la tête de l’orient. Il part en Égypte où il rencontre Cléopâtre, maîtresse collante de César qui sent bon l’amande, avec qui elle avait eu un enfant. Vous connaissez très bien la love story grâce à Elisabeth Taylor et Richard Burton. Octavien voit l’union de Marc Antoine avec l’égyptienne d’un mauvais œil, et, alors que sa sœur revient poser ses pénates chez lui, il apprend que l’Arménie a été confiée au pouvoir du fils de Marc Antoine.

Voilà qui explique beaucoup de choses :

Octavien se place sous la protection d’Apollon, auquel est comme par hasard dédié également le théâtre antique d’Arles, construit sur sa demande. En donnant de l’importance à ce culte, Octavien cherche à opposer les divinités du monde romain occidental, menées par Apollon, aux divinités orientales associées à son « frère-ennemi » Marc Antoine, notamment Isis et Osiris. On sentait bien que ça allait mal finir, lors d’une bataille durant laquelle les partisans d’Auguste prennent le dessus, Marc Antoine et Cléopâtre se suicident. Snif… In Egypt, Mark Antony had been engaged in an affair with Cleopatra and had fathered three children with her. Mark Antony and Cleopatra committed suicide because they defeated a battle against Augustus.

Le titre d’imperator

sans limitation de durée c’est ce qu’il obtient du Sénat. Il fait peau neuve avec un nouveau nom… Auguste. Le titre Augustus, qui dérive du terme augere, peut être traduit littéralement par « le plus illustre ».  Auguste tombe malade. Il parvient contre toute attente à se rétablir d’une hépatite virale. Mais ça lui a foutu les chocottes et dans la perspective de sa succession, il adopte officiellement Tibère, (qui va lui succéder dans les faits mais c’est une autre histoire). Auguste finit par mourir le 19  du  8ème mois  de l’an 14 après JC, on nomme ce mois « augustus /août » en son honneur. Augustus died while visiting Nola where his father had died. About Augustus’ death by poisoning fresh figs, one can say it is a possible assumption.

Dans les dernières paroles qu’il prononce,

Auguste livre son point de vue sur la vie humaine qu’il tourne en dérision. Acta fabula est, qui peut se traduire par « la pièce de théâtre est jouée ». Augustus’ famous last words were, « Have I played the part well?”. Tiberius has been his successor.

Alors que Jules César a régné en tant que dictator perpetuus, Auguste est le premier empereur romain. La possession du pouvoir n’a pas constitué pour lui une fin en soi. Il laisse une image plutôt positive de son règne malgré les nombreuses guerres car il réforme les taxes, développe les routes et la poste. Il instaure les pompiers dans Rome et travaille à embellir par de beaux monuments les villes importantes. Augustus was considered the first Roman emperor, controlling the Roman Empire from 27 BC until his death in AD 14.  The longevity of Augustus reign and its legacy to the Roman world laid foundations and rules which are still present in our modern life.

Il n’est jamais venu à Arles

et pourtant il y a fait entreprendre de très gros chantiers, le théâtre antique, les remparts, qui sont toujours visibles après 2000 ans.

Trop canon pour être vrai !

Les représentations d’Auguste, statues ou portraits sont trop idéales pour être honnêtes. C’est qu’il a souhaité exercer une maîtrise totale de son image. Les sculpteurs trop réalistes finissaient dans les arènes mangés par les lions. Physical appearance and official images were unusually handsome and exceedingly graceful at all periods of his life! His official images were very tightly controlled and idealized.  

Bien tenté mais non…

Il y a plein de remparts dans Arles. Rue Tour du Fabre je n’ai pas idée de la date, place Nina Berberova et à la Roquette, les remparts sont du XIème siècle, renforcés au XVIIème siècle. Et la Cavalerie ? Je suis sûre que c’est au XIII ème siècle que cette partie a été construite. Rien d’Auguste là dedans, ces remparts sont trop récents.

Sujet de l’expo collective / mars – décembre 2018

La phrase de Rylou

Un village ne se différencie de la ville que parce que celle-ci a des remparts.

proverbe très discutable

Rencontre(s photos) avec un lion Weekly lions

Sur le fronton du siège des rencontres ou sur la poitrine d’un romain.

Send me lions! 

On sort, 8 Rue de la Liberté

– Souscription –

Si vous souhaitez obtenir un catalogue des œuvres de Tudor Onica, l’artiste peintre disparu l’année dernière, qui ont été exposées à Sainte Anne le mois d’avril dernier, vous pouvez me faire parvenir 10 euros et je rassemble les commandes pour en demander l’impression.

Je ne prends pas de marge sur la vente, si j’ai conçu ce catalogue c’est juste pour tous ceux qui ont aimé l’expo, le travail de Tudor et le personnage qu’il était.

Un exemplaire est consultable au 8 Rue de la Liberté.

Regardons sous la peau de l’O

Ce travail est coécrit avec Christian Pic : dans un coffret noir super classe, un recueil de poésies très belles, 14 encres sublimes, 30 photos extraordinaires. Je range l’expo jusqu’aux rencontres mais vous pouvez venir découvrir le coffret quand vous voulez.

 

Visites guidées (avec grand plaisir) par nos soins à travers 2000 ans d’histoire d’Arles, avec romains et grecs et en compagnie des dieux de l’olympe. 20 artistes. 50 œuvres. Où ça ? Toujours au 8 Rue de la Liberté.

Et après ? Bientôt plus d’infos sur …

du 2 au 6 juin nous allons participer au festival de la Camargue à Port Saint Louis – à partir de lu. 3 juillet  ouverture des Rencontres d’Arles – Je. puis 10 et 17 août à la tombée de la nuit : soirées projection les jeudis de la Liberté – je 24 août vers 21h15 soirée projection accompagnement piano par Pierre Matarese – je. 31 août vers 21 h soirée film le retour de Dracula – ve. 22 septembre 20 h soirée lectures/ photos « Fables ». En préparation une nouvelle intervention de Didier Montet chercheur au CIRAD : Du fer dans les épinards et autres mythes alimentaires.

Prochain journal le vendredi 26 mai 2017.

Le sujet : ordre et désordre

Next entry in the log on 26h may with the topic :   Order and Disorder

Soyez inspirés pour toute la semaine ! Be inspired. … See you next week. Contactez moi si vous avez un sujet que vous aimeriez traiter ou voir traité. Téléphone 06 59 35 57 51 ou mail anne.eliayan@yahoo.fr

Semaine du sam 20 au ven 26 mai 2017

Des ordres – du boxon dans l’organisation !

Numéro 122 du Vendredi 26 mai 2017

Non, je n’ai pas envie de philosopher sur le rangement et le chambardement. Je dirais bien trop de bêtises.

Contentons nous de quelques expressions ou idées sur le thème ordre(s) ou désordre(s). Ordre alphabétique, ordre chronologique, ordre des médecins, ordre monastique, ordre du jour, tout est rentré dans l’ordre dès qu’on a fait passer le mot d’ordre….

Les donneurs d’ordre n’ont qu’à bien se tenir, en attendant voici quelques photos.

Et pour les amis anglophones :

Order and Disorder was the week’s topic. It was a wide subject and I thank you all for the photos. I hadn’t enough space available in the newsletter to post them all. If you want to see more , you should go in the website.

Enjoy looking at those new pictures, and don’t look for any text…! I’m sure you’ll find the meaning with only the main keys to understanding these images.

Très amicalement, Friendly yours.

Anne Eliayan

mai 2017

Ils ont contribué au journal de cette semaine. They made this week newsletter.

Photographes et reporters : Bernard Dupré, Philippe Sabathé, Françoise Le Goff, Xavier Wurmser, Céline Geneys, Monique Gerard, Paulette Greig, Martine Pauvrhomme, Marc Venet, Danièle Caron, Jacquie Arlaud, Gabriel Meunier, EM, Didier Villette, Jean-Claude Desarnaud, Daniel Malafosse, Christian Falaschi, Peter Shepherd, Léa et Patricia Goldberg.

Rédacteurs et traducteurs : Danièle Caron, Micheline Miro, Marie-Anne Devaux, Céline Geneys, Maryline Liozon alias Rylou.

ORDRE ORDER

 

Paysages ordonnés

forces de l’ordre

ordres monastiques

DÉSORDRE DISORDER

En français : pot-pourri

Un chef-d’oeuvre de la littérature n’est jamais qu’un dictionnaire en désordre.

Jean Cocteau

Au fond, est-ce que ranger ça ne revient pas un peu à foutre le bordel dans son désordre ?

Philippe Geluck

ou les deux … or both

L’ordre est le plaisir de la raison, mais le désordre est le délice de l’imagination.

Paul Claudel

Les phrases de Rylou

Il faut faire de l’ordre avec le désordre.

Marc Caussidière

La vie crée l’ordre, mais l’ordre ne crée pas la vie.

Antoine de Saint-Exupéry

Avec de l’ordre et du temps, on trouve le secret de tout faire et de tout bien faire.

Pythagore

On ne peut plus vous arrêter ! Tout plein de lions… Weekly lions

Send me lions ! 

Avignon, mur de l’ancien conservatoire de musique face au Palais des Papes, établi en 1860 dans ce qui était alors l’hôtel des Monnaies dès 1620.Sur sa façade figurent les armes de la famille Borghese: aigle, dragon et têtes de lions desquelles sortent des guirlandes de fruits.

On sort, 8 Rue de la Liberté

Visites guidées (avec grand plaisir) par nos soins à travers 2000 ans d’histoire d’Arles, avec romains et grecs et en compagnie des dieux de l’olympe. 20 artistes. 50 œuvres. Où ça ? Toujours au 8 Rue de la Liberté.

HORS LES MURS

Port Saint Louis, du 2 au 6 juin nous allons participer au festival de la Camargue. Venez nous voir.

Et après ? Bientôt plus d’infos sur …

à partir de Lundi 3 juillet  ouverture des Rencontres d’Arles –

Vendredi 7 au dimanche 9 juillet nos photos seront aussi sous les grands platanes de Salins de Giraud à l’occasion des soirées du goût et de l’artisanat (de 17 à 22h).

 Jeudis et 17 août à la tombée de la nuit : soirées projection les jeudis de la Liberté (thèmes en cours).

Jeudi 10 août vers 21h15 soirée jeunes photographes étrangers avec la présence de la  photographe brésilienne Alessandra Levtchenko.

Jeudi  24 août vers 21h15 soirée projection accompagnement piano par Pierre Matarese.

Jeudi 31 août vers 21 h soirée film le retour de Dracula en présence du réalisateur Yves Bertheol.

Vendredi 22 septembre 20 h soirée lectures/ photos « Fables » avec Cédric Garoyan.

En préparation pour plus tard… une nouvelle intervention de Didier Montet chercheur au CIRAD : Du fer dans les épinards et autres mythes alimentaires.

Prochain journal le vendredi 2 juin 2017.

Le sujet : Les alyscamps dans le détail

Next entry in the log on 2nd june  :  details of the roman necropolis in Arles

Soyez inspirés pour toute la semaine ! Be inspired. … See you next week.

© 2017 Anne Eliayan – Toute reproduction interdite – Tous droits réservés.