Janvier 2017


Janvier 2017

Cliquez ici pour voir la plus récente publication.

 FRISE SIMPLE VERTE

TOUS LES JOURNAUX AU FIL DU RHÔNE 

arles-gallery-journal

pour Arles Gallery.
Retrouvez ci-dessous tous les articles pour ce mois là.

amours-amour-8-Rue-de-la-Liberté-arles

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

Semaine du sam 31 déc 2016 au ven 06 janv 2017

Numéro 103 du Vendredi 06 janvier 2017

un pot de peinture abandonné à Lustucru

Murs et portes : traces de peinture / peintures écaillées

Voilà un sujet vaste et même très vaste (qui aurait pu encore être le sujet de deux semaines) et nombre d’entre vous se sont pris au jeu et ont répondu à cette nouvelle proposition de ma part… Ne m’en veuillez donc pas si je n’ai pas pu tout publier.

Old paintings on walls and doors is a wide subject. Enough huge that it could give photos for two weeks probably ! You are numerous to answer my unusual request. So numerous that I could not show all. So let’s look the final result.

Anne Eliayan

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

cr

Groupe éditorial et reporters : Céline Geneys, Bernard Dupré, Gilles Montagné, Carol Martin, Jean d’Alger, Michel Wayer, Marie-Anne Devaux, Philippe Sabathé, Xavier Wurmser, Marc Venet, Claude Sportis, Danièle Koenig, Fabrice Fisher, Gene Arnaud d’Istres, Martine Pauvrhomme, Isabelle Cousteil, Christian Falaschi, Charles Kaminski, Charles Alvaro, Laurence Grimaldi.

Rédacteurs et traducteurs : Danièle Caron, Micheline Miro, Marie-Anne Devaux, Céline Geneys, Maryline Liozon alias Rylou.

charles-kaminski-photo

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

Pitié pour la peinture écaillée ! Sympathy for the paint chips 

Je revendique ! La peinture écaillé a un charme incroyable. Elle nous donne la mesure du temps qui passe. Elle nous parle des étés chauds et du vent d’hiver.

I assert that paint chips are plenty of charm ! They give us a measurement of the elapsed time. they speak about hot summers and winter wind.

philippe-sabathe-photo

Elle parle de l’usage des hommes, de gestes mille fois répétés qui ont usé, à force, cette « peau » colorée. Si j’utilise les mots « peau », « écaillé » cela me fait penser forcément à un organisme vivant alors, faisons ensemble un petit tour côté peinture à l’huile.

Chipped paint tells us stories about human unconsciously repeated  movements, wich damage this kind of skin. If I use words as « skin » or « scale », it’s probably because I compare it with a living organism.

marie-anne-devaux-photo

Là il semble évident que les habitants poussent la porte d’entrée avec leurs pieds.

fabrice-fischer-blue-jeans-blues

Une peinture qui s’écaille comme des écailles de poissons (rouges) – paint flakes as red fish scales.

gilles-montagne-photo

La peinture comme des écailles de papillons. Écailles poudreuses, régulières,hiérarchisées,irisées. Butterflies scales :wings covered in delicate, powdery scales.

bernard-dupre-photo-arles

Écailles cornées comme les reptiles – As horny reptilian scales

carol-martin-photo

Peintures rugueuses comme de vieilles peaux de dinosaures. Rough texture like dinosaurus skin.

celine-geneys

Quand une écaille peut ressembler à un ours brun. Do you see a brown bear ?

claude-sportis

L’écaille laisse apparaître une autre vie, dans une autre couleur. With wear of time, other colours appear.

daniele-koenig

daniele-koenig-photo

… des écailles comme sur les pattes des oiseaux.

laurence-grimaldi-photo

D’ailleurs, les plumes ne sont-elles pas dérivées des écailles initiales dans la grande chaîne de l’évolution ?

gene-d-istres

jean-dalger-photo

Les écailles de peinture, c’est comme une mue. Paint chips is like a moult.

marc-venet-photos

michel-wayer-photo

martine-pauvrhomme-photo

Lent strip-tease : Comme un vêtement enlevé, à la fin bois et mur sont nus. At the end… As a striped poker played with time : wood and walls are nude.

christian-falaschi

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

Un peu de bonté pour les traces accidentelles.

bernard-dupre-photos

Regardez comme ces tâches insignifiantes, fortuites, prennent un sens avec notre appareil photo.

Look at these traces of paint : they are small things, fortuitous projections. But they become significant in front of our camera !

anne-eliayan-peinture-sur-un-mur-arles

marc-venet-photo

jean-dalger-photos

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

la-phrase-de-rylou

La peinture est une poésie silencieuse…

Simonide de Céos

xavier-wurmser-photos

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

L’actu est au menu

arles-antiquite-romanite-mythologie

Voir les photos du jeudi 29 décembre ?

charles-alvaro-7

 cliquez ici pour les dernières photos et le règlement de la prochaine expo

l'actu c'est un nouveau menu dans le site de Arles Gallery

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

le-lion

 Weekly lion is in Paris

 isabelle-cousteil-photo

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

Prochain journal le vendredi 13 janvier 2017 c’est nouveau, une fois par mois je vous propose d’illustrer une poésie connue .

Illustrez en photos la fable de la Fontaine

Le corbeau et le renard

(J’espère que je ne vais pas recevoir que des photos de fromages…)

Next entry in the log on 13th january with the topic : Jean de La Fontaine’s fable « the crow and the fox »Soyez inspirés pour toute la semaine ! Be inspired. … See you next week.

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

amours-amour-8-Rue-de-la-Liberté-arles

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

Semaine du sam 07 au ven 13 janv 2017

Numéro 104 du Vendredi 13 janvier 2017

Le-corbeau-et-le-renard-Arles-Gallery

Le corbeau et le renard-The Crow and the Fox

Et oui, désormais je vous proposerai chaque mois d’illustrer une fable ou une poésie. Je vous l’accorde, ce n’est pas très évident mais en choisissant de commencer par une fable, j’avais ma petite idée en tête.

En septembre je souhaite organiser une lecture sur les fables de la Fontaine (et/ou celles d’Ésope qui l’a fortement inspiré).

La lecture s’accompagnera de photos basées sur ces fables. C’est donc un travail de plusieurs mois qui commence aujourd’hui, et, vous le savez désormais, chaque fois que vous participerez à l’illustration d’une fable votre photo sera intégrée à cet événement.

J’espère que ce challenge sera motivant et que vous vous prendrez au jeu.

Alors, je vous laisse découvrir le résultat collectif de ce premier exercice.

By now, I’ll propose you to illustrate each month a fable or a poem. I’m agree with you : beginning by this fable was not the most simple exercise, but, in fact, I had an intention.

Next September, I would like organize a reading in our local. The topic will be the Esope’s or La Fontaine’s fables.

Reading will be tie to a photographic projection. It necessit a several months work. You understand that each week’s topic will help to build this show.

So send your photos for the website and the newsletters but for this event too.

I hope this challenge will interest you and that you’ll accept to play the game.

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

cr

Groupe éditorial et reporters : Céline Geneys, Bernard Dupré, Jacques Trouche, Charles Alvaro, Carol Martin, Philippe Sabathé, Paulette Greig, Chirstian Falaschi.

Rédacteurs et traducteurs : Danièle Caron, Micheline Miro, Marie-Anne Devaux, Céline Geneys, Maryline Liozon alias Rylou.

philippe-Sabathé-photos

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

Toute l’histoire….

Ésope : Un corbeau, ayant volé un morceau de viande, s’était perché sur un arbre.

Jean : Maître Corbeau, sur un arbre perché, tenait en son bec un fromage.

At the top of a tree, Master Crow perched, was holding a cheese in his beak.

maitre-corbeau-sur-un-arbre-perché-Bernard-Dupré

Ésope : Un renard l’aperçut, et, voulant se rendre maître de la viande, se posta devant lui et loua ses proportions élégantes et sa beauté, ajoutant que nul n’était mieux fait que lui pour être le roi des oiseaux, et qu’il le serait devenu sûrement, s’il avait de la voix.

le-corbeau-fromage-et-le-renard-arles-gallery

Jean : Maître Renard, par l’odeur alléché, lui tint à peu près ce langage : « Hé ! Bonjour, Monsieur du Corbeau. Que vous êtes joli ! Que vous me semblez beau ! Sans mentir, si votre ramage se rapporte à votre plumage, Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.  »

Master Fox attracted by the smell said something like this: “Well, Hello Mister Crow! How beautiful you are! How nice you seem to me! Really, if your voice is like your plumage, you are the phoenix of all the inhabitants of these woods.”

phoenix-des-hotes-de-ses-bois-bernard-dupré

Ésope : Le corbeau, voulant lui montrer que la voix non plus ne lui manquait pas, lâcha la viande et poussa de grands cris.

Jean : À ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ; Et pour montrer sa belle voix, Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.

At these words, the Crow is overjoyed. And in order to show off his beautiful voice, he opens his beak wide, lets his prey fall.

pintade-Jacques-Trouche

anne-eliayan-les-fables-de-la-Fontaine

Ésope : Le renard se précipita et, saisissant le morceau, dit : « Ô corbeau, si tu avais aussi de l’intelligence, il ne te manquerait rien pour devenir le roi des oiseaux. »

Jean : Le Renard s’en saisit, et dit : « Mon bon Monsieur, apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute : cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.  »

The Fox grabs it, and says: “My good man, learn that every flatterer lives at the expense of the one who listens to him. This lesson, without doubt, is well worth a cheese.”

le-renard-s-enfuit-avec-le-fromage

Ésope : Cette fable est une leçon pour les sots.

Jean : Le Corbeau, honteux et confus, jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

The Crow, ashamed and embarrassed, swore, but a little late, that he would not be taken again.

celine-geneys-renard

Ésope, poète grec, 7 et 6ème siècle avant JC, et bien après, Jean de la Fontaine, poète français 16éme siècle.

Le-renard

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

Ils ont tenté le casting mais …

Non ce n’est pas un corbeau. Not a crow…

vautour-anne-eliayan

Non ce n’est pas un corbeau non plus. Nor a crow  !

la-pie-de-Jacques-Trouche

Trop plat. Too flat.

le-corbeau-honteux-et-confus

Pas assez perché. Not enough perched.

pigeon-casting-fable-de-la-fontaine

Où est le fromage ? Where is the cheese ?

Bernard-Dupré-et-anne-Eliayan-le-corbeau-laisse-tomber-sa-proie

On a dit un fromage pas un gâteau… I meaned cheese not cake !

carol-martin-photos

Voui… un renard de loin dans le brouillard si on veut ! (not exactly a fox Paulette ! )

CHAT-MEXICAIN-PAULETTE-GREIG

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

Le lion de la semaine. Weekly lion is in the townhall.

carol-martin-arles

… et un autre toujours à Arles (fondation VG)

Christian-Falaschi-Lion-fondation

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

Projections, expositions … L’actu est au menu

Cliquez ici pour voir les photos de la dernière projection.

Cliquez pour accéder aux photos de la projection du 29 décembre ou pour obtenir toutes les infos sur l’expo collective de mars prochain.

charles-alvaro-7

GIF

amours-amour-8-rue-de-la-Liberte-arles

À venir pour février réservez votre date :

 le mardi 14 et le vendredi 17 février 19 heures. 

1 heure, entre chien et loup.

6 lecteurs pour murmurer ou enflammer

1000 ans de mots d’amour de tous pays,

Polars ou poèmes, lettres ou extraits de romans sur le thème de l’amour.

Une liaison heureuse entre images, mots et sons.

Un verre et quelques toasts à déguster pour prolonger le plaisir des sens.

Participation aux frais : gratuit – 25 ans et 10 euros + 25 ans

arles gallery photos sur Arles et la Camargue

Prochain journal le vendredi 20 janvier 2017. On retourne à Arles (et pourquoi pas ailleurs) avec le thème :

étranges arènes : La photo la plus originale

Next entry in the log on 20h january with the topic :  A strange photo of an Amphitheater.

Soyez inspirés pour toute la semaine ! Be inspired. … See you next week.

separateur

Semaine du sam 14 au ven 20 janv 2017

Numéro 105 du Vendredi 20 janvier 2017

arles-gallery-arenes-janvier-2017

Arènes insolites-unusual amphitheater

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé une bonne semaine.

Je n’ai qu’un mot à vous dire : « Allons faire un petit tour aux arènes pour y découvrir une vrai-fausse histoire made in Arles Gallery ! »

Let’s walk to the amphitheater !

separateur

cr

Groupe éditorial et reporters : Céline Geneys, Bernard Dupré, Carol Martin, Philippe Sabathé, Paulette Greig, Chirstian Falaschi, Cyril Jacquart, Charles Kaminski, Jean d’Alger, Marc Venet, Philippe Sabathé, Yann Lelièvre, Marie-Anne Devaux.

Rédacteurs et traducteurs : Danièle Caron, Micheline Miro, Marie-Anne Devaux, Céline Geneys, Maryline Liozon alias Rylou.

1500-ans-déjà!-Cyril-Jacquart

separateur

Intrigante intrigue amoureuse aux arènes

Nous sommes en 90 après Jésus-Christ (1). The scene takes place in 90 AD. (1)

Moi, Titus Flavius Domitianus  aussi appelé «IMPERATOR CAESAR DOMITIANVS AVGVSTVS GERMANICVS, PONTIFEX MAXIMVS, TRIBVNICIAE POTESTATIS XV, IMPERATOR XXII, CONSVL XVII, PATER PATRIAE»,  je vous autorise à m’appeler par mon petit nom : Empereur Domitien.

marc-venet-photo-arenes

I’m «IMPERATOR CAESAR DOMITIANVS AVGVSTVS GERMANICVS, PONTIFEX MAXIMVS, TRIBVNICIAE POTESTATIS XV, IMPERATOR XXII, CONSVL XVII, PATER PATRIAE ». But you can call me Emperor Domitianus if you prefer.

celine-geneys

Afin de marquer mon règne, pour les millénaires à venir, j’ai décidé de faire construire à Arles des arènes dans le même style que le colisée romain. (2) J’assiste donc aujourd’hui pour la première fois à un spectacle dans cet amphithéâtre tout neuf.

I want people remember me for all the coming centuries, so, I decided to build in Arles a grand amphitheater according the model of the roman coliseum. (2) Today, for the first time, I can watch a performance in this new place.

arenes-Philippe-Sabathé

Je regarde la foule des 25 000 spectateurs (3) venus se régaler des jeux mais je ne vois en fait qu’une très belle jeune femme que j’ai déjà eu le plaisir de croiser à l’une de mes réceptions. C’est Domitia Longina (4). Elle est mariée. Je n’en ai que faire. J’ai bien l’intention de demander à son mari de la répudier comme ça je l’épouserai. Il sera certainement d’accord si je lui offre la place au sénat qu’il brigue depuis longtemps. Le pauvre ! Il ne sait pas que les sénateurs sont sous ma coupe et que je vise à leur supprimer très prochainement tout pouvoir.

kmi-photo-charles-Kaminski-arles

 

I look at the crowd of 25000 spectators (3) but in fact,I can’t take my eyes off a young pretty lady. We have already met at a reception. Her name is Domitia Longina (4).  she married a man older than her . But I don’t care. My intention is to ask her husband to divorce. After that, I could marry her. I know her husband will be agree because it is an exchange and the price for him to grow Senator. Poor man ! He don’t know  that Senators are just puppets since I decided removing all their powers.

arène-panolion-Christian-Falaschi

Sur le sable quelques chrétiens entonnent des chants alors que les lions les dévorent. Le spectacle est réjouissant pour moi. Grand défenseur de la religion traditionnelle romaine et de la nature divine des empereurs j’ai, en effet, encouragé la pratique rigoureuse des anciennes coutumes et déteste la religion de cette secte nouvellement apparue (5).

Down, on the sand, some Christians are singing while the lions devoured them. What a pleasing show for me ! I want to restore our roman traditions. Great defender of our ancestral cults, I can’t stand this new sect (5).

kmi-photo-charles-Kaminski

Après ce spectacle, j’attends avec impatience le combat de gladiateurs. On m’a parlé du courage et de la témérité des esclaves qui vont se battre.

After it will come gladiators. 

christian-Falaschi

Mais comme pour l’instant j’ai déjà bu une grande quantité de vin, ma vessie me réclame une pause technique légitime que je ne saurai lui refuser et je pars me soulager. D’ailleurs à ce propos, savez vous que mon père est Vespasien ? Celui–là même qui mit en place dans tout le royaume de Rome…Les latrines ? (6)

As I drank a lot of wine, it’s become necessary to go to the toilet. And, by the way,, do you know that my father’s name is Vespasien. He started to put public toilets all over the roman kingdom. (6)

arles-arenes-anne-eliayan

Quand je regagne ma place, je regarde à nouveau dans la direction de Domitia Longina. Les places sont vides ! Sa mère a dû vouloir rentrer et tout l’aréopage s’est replié dans la domus familiale. J’espère qu’elle aura eu le billet que je lui ai fait porter lui proposant un rendez-vous ce soir dans la contre allée des arènes

When I return to my seat… I realise that Domitia has gone with all her family. I secretly hope she get my message, telling her I will wait at the twilight in the side-walk of the arena.

bernard-dupre-arenes

Les heures de la journée sont passées lentement au cadran solaire dans l’attente de revoir ma belle. Enfin le soleil décline, je fonce aux arènes !

Hours slowly go by. finally the evening arrived. I rush to the amphitheater !

anne-eliayan-arenes-arles-gallery

Elle n’est pas venue. De dépit, je mets, comme mon célèbre prédécesseur, Neron, le fit en son règne, le feu à la ville.

She did not come. very disappointed, angry, I do as my predecessor Neron : I  set  fire to the entire city.

jean-dalger-arenes

separateur

Ce qui est vrai : here is the truth

carol-martin-photos

(1) les arènes ont été construites sur ordre de l’empereur Domitien vers 90 après JC. This Amphitheater was built in 90 AD. Pour construire cet amphithéâtre, les ingénieurs romains détruisent en partie l’enceinte augustéenne bâtie un siècle plus tôt.

(2) Elle reprennent le modèle du colisée avec un système d’évacuation par de nombreux couloirs une scène centrale etc. It was obviously inspired by the Colosseum in Rome. 

(3) Elles ont été conçues pour accueillir en théorie jusqu’à 25 000 spectateurs mais n’en ont jamais accueilli plus de 20 000 probablement. At first, this amphitheatre was expected to receive 25,000 spectators, the architect was therefore forced to reduce the size for « only » 20 000 spectactors.

(4)  Domitia Longina, est mariée lorsque Domitien tombe amoureux d’elle. Il persuade l’époux de divorcer. On sait peut de choses sur elle au delà du fait qu’elle accompagnait son mari à l’amphithéâtre. Elle n’a pas eu de rôle politique majeur en tant qu’impératrice.

Domitian when he saw Domitia Longina immediately fell in love with her and convinced her husband, to divorce her. It seems her role was limited. We know that she, at least, accompanied the Emperor to the amphitheatre.

(5) Fervent protecteur des anciens cultes religieux romains, il persécute les chrétiens. Domitian firmly believed in the traditional roman religion and Christians were heavily persecuted.

(6) Il est le fils cadet de l’empereur Vespasien. He is the youngest son of Titus Flavius Vespasianus—commonly known as Vespasian.

Philippe-Sabathé-photo

Quoi d’autre ?

S’il a accédé au titre d’empereur c’est que son frère aîné Titus est mort dans un accident étrange (il pourrait bien y être pour quelque chose…). Il enlève toute prérogative au sénat et est décrit comme un tyran cruel et paranoïaque. Il est assassiné lui aussi dans sa 15ème année de règne en 96 après JC.  A sa mort il est frappé d’oubli « damnatio memoriae » tant il est détesté ! D’ailleurs, qui sait que c’est lui qui est le commanditaire de ces belles arènes ?

separateur

Bien essayé mais … You tried it ! 

C’est un bel endroit… mais surtout ce n’est pas un amphithéâtre. Bonjour à deux très sympathique canadiennes (qui ne sont pas mes tantes) Paulette et Donna.

A beautiful place but mainly it’s not an amphitheater ! Thanks you dear Paulette. Hello Donna !

Paulette-Greig-et-dona-moores

separateur

La phrase de Rylou (… et de Jean de la Fontaine)

phrase-de-la-semaine

carol-martin-photo-arenes

separateur

Les lions de la semaine. Weekly lions

Dans une vitrine, à Cannet d’Aude et pour la San Pilar à Saragosse.

jean-d'alger

cannet-d'aude-et-saragosse

separateur

Projections, expositions … L’actu est au menu

Cliquez ici pour voir les photos de la dernière projection.

Cliquez pour accéder aux photos de la projection du 29 décembre ou pour obtenir toutes les infos sur l’expo collective de mars prochain.

amours-amour-8-rue-de-la-Liberte-arles

À venir pour février réservez votre date :

 le mardi 14 et le vendredi 17 février 19 heures. 

1 heure, entre chien et loup. 6 lecteurs pour murmurer ou enflammer. 1000 ans de mots d’amour de tous pays. Polars ou poèmes, lettres ou extraits de romans sur le thème de l’amour. Une liaison heureuse entre images, mots et sons.

Un verre et quelques toasts à déguster pour prolonger le plaisir des sens. Participation aux frais : gratuit – 25 ans et 10 euros + 25 ans

separateur

Prochain journal le vendredi 27 janvier 2017 avec le thème :

Boulons, vis, rivets : ça vaut pas un clou !

Next entry in the log on 27h january with the topic :  screws and nails.

Soyez inspirés pour toute la semaine ! Be inspired. … See you next week.

separateur

Semaine du sam 21 au ven 27 janv 2017

Numéro 106 du Vendredi 27 janvier 2017

Des clous !

J’espère que vous avez passé une bonne semaine et que vous n’êtes pas « cloués » au lit à cause de la grippe.

Vis, boulons et clous, on en trouve partout à Arles. Mais ces bouts de métal vont aussi nous faire voyager jusqu’à Paris, ou la Rochelle ! Nous ferons également un petit détour par Lucerne en Suisse. Alors, allons-y…

Screws, clamping  bolts and nails, will make us travel to Paris, la Rochelle or obviously Arles with a short passage via Lucerne in Switzerland … So let’s go !

separateur

Groupe éditorial et reporters : Céline Geneys, Bernard Dupré, Yann Lelievre, Carol Martin, Philippe Sabathé, Paulette Greig, Chirstian Falaschi, Manon Harris, Xavier Wurmser, Jean d’Alger, Laurence Battini, Denis Vazquez, Didier Villette,Gabriel Meunier, Michel Wayer

Rédacteurs et traducteurs : Danièle Caron, Micheline Miro, Marie-Anne Devaux, Céline Geneys, Maryline Liozon alias Rylou.

Les rivets de la grande halle Lustucru

Un détour forcément par notre grande halle… elle est initialement construite par les ateliers Eiffel pour l’exposition coloniale qui se tient à Marseille au sein du Parc Chanot en 1906. Celui qui la dessine est Edouard Allar, un brillant jeune ingénieur, secrétaire de Gustave Eiffel. Let’s make a detour via our wide Lustucru Halles. At first, they were built for the colonial exhibition of Marseille in 1906. A young engineer, Edouard Allar shaped them. He was Gustave Eiffel’s personal secretary.

 

Le nombre de vies qu’à eu cette structure métallique est incroyable. Time after time these Halles went through different uses and stories.

Entre 1906 et 1939 elle sera rhabillée plusieurs fois pour des manifestations différentes.  Réquisitionnée durant la deuxième guerre mondiale elle abrite tour à tour l’armée française, puis allemande, puis américaine. Elle arrive en 1951 à Arles et sert désormais d’hangar de stockage. Sa hauteur de 20 mètres peut être comparée de la hauteur des arches de notre amphithéâtre qui était le sujet de la semaine dernière.

From 1906 to 1939, the halles were used for different exhibitions. During WW2 they were the shelter of the French army, then the German army, and at last used by the GI’s one. The halles were carried to Arles in 1951 to be turned into an agricultural hangar.  The 20 meters height can be compared to the roman amphitheater (cf our previous newsletter last week.) 

Du vulgaire acier ! It’s only common steel!

D’un point de vue architectural elle est bien conforme au style Eiffel mais son drame est que le fer employé ne répond pas à la même technique que celui de la fameuse tour parisienne de 1889 : le fer n’est pas puddlé ! (Le puddlage est la façon de traiter la fonte pour lui faire perdre une partie de son carbone, le rendant moins sujet à la corrosion).  L’acier venu remplacer ce fameux métal puddlé est le matériau utilisé pour notre halle Lustucru.

Obviously, the Halles in Arles have the Eiffel look but aren’t made of the same metal as the Eiffel tower.  The tower was built of puddling iron (Puddling was the process developed in the second half of the 18th century in Great Britain to produce  the most efficient iron in order to prevent rust), our own Halles are made of common steel only.

Depuis que le site est à l’abandon de nombreux artistes graffeurs ou photographes s’y sont exprimés. En 2012 elle a été labélisée « patrimoine du xxéme siècle » mais n’est pas classée. Une vie bien remplie qui pourrait encore rebondir très certainement.

Since the plant shut down, many artists, painters or photographers, have come here to express themselves openly. I hope to see a future for this historic building.

J’ai adoré à partir du mot rivet …. Dé-river sur les noms de familles !

Would you like to get some information about some names?

Ce n’est pas du Baltard

J’entends dire : « Ces halles, ce n’est pas du Baltard ! » Mais qui est donc ce Victor Baltard ? Architecte du second empire (1805-1874), c’est lui qui réalisa les grandes halles de Paris. Il est vrai que son propos architectural peut être rapproché des réalisations de Gustave Eiffel (1832-1923) mais Baltard a précédé d’une génération Eiffel.  Certainement une source d’inspiration pour le jeune Gustave.

These halles aren’t Baltard’s ! But who was Victor Baltard ? Son of an architect, he was born in Paris. His most popular achievement was, the building of the famous Halles, the central market in Paris, around 1870. He was surely a very important source of inspiration for the young Gustave Eiffel.

Eiffel ne s’appelait pas véritablement Eiffel ! At first, Gustave’s Family name was not Eiffel!

Sa famille porte en fait le nom de « Bönickhausen dit Eiffel ». Le deuxième nom a été rajouté par un ancêtre du fait que le premier était, il faut bien le dire, assez imprononçable. Gustave en  bon marketeur veut mettre en avant qu’il est un architecte français, ce qui est meilleur pour ses affaires. Il obtient par jugement l’autorisation de porter le seul patronyme d’Eiffel.

Alexandre Gustave Eiffel was born Bönickhausen- Eiffel. It was so hard to pronounce that the young engineer wanted to change it and adopted this more commercial and easier name Eiffel.

Poubelle ?

En parcourant de nombreux documents j’ai vu que le préfet qui avait signé en 1887 le permis précisant les modalités de construction et d’exploitation de la tour Eiffel s’appelait Eugène Poubelle. Ça m’a renvoyé à une autre interrogation qui était ce Monsieur Poubelle ? Eugène-René a bien donné son nom de famille aux poubelles car il a pris de nombreuses décisions afin d’améliorer l’hygiène de Paris.

The main symbol of his know-how was the Eiffel Tower, which served in 1889 as the entrance arch to the international Paris’ fair. Reading documents, I saw that the building permit had been issued by a man named  Eugène Poubelle. Who was that man ? He decreed that the owners of buildings must provide their residents with covered containers. Parisians began to call these boxes “Boîtes Poubelle”. 

Retour à la Halle Lustucru de l’avenue de la Libération. Back to Arles.

Petite parenthèse étymologique : C’est en 1911 que les membres de cette entreprise de pâtes alimentaires au sérieux nom de Cartier-Millon entonnent la comptine :

C’est la mère Michel…

C’est la mère Michel qui lui a demandé :
Mon chat n’est pas perdu, vous l’avez donc trouvé ?
C’est le père Lustucru qui lui a répondu :
Donnez une récompense, il vous sera rendu.

Vous voyez maintenant d’où vient le nom de cette marque.

In 1911 during a meal, some employees of the factory began to sing an old song. This song refers to a man named Lustucru who found the mère Michel’s cat and wanted to be payed for it. The brand comes from this nursery rhyme.

Ci-dessus :Photo de la mère Michel qui a perdu son chat quand elle était jeune.

Pendant qu’Eiffel boulonne, les vieux clous sont en prison

La construction de la citadelle de Saint-Martin-de-Ré a commencé en 1690 par Vauban était destinée à défendre l’Île de Ré et le port de la Rochelle.  In the 1670s, the French engineer Vauban was commissioned to review the island and la Rochelle harbor defenses. This was achieved by the construction of the Saint-Martin-de-Ré citadel.

La forteresse Vauban ne manque pas de clous.

A l’époque de Gustave Eiffel elle accueille les bagnards en partance pour la Guyane et la Nouvelle Calédonie. While Gustave Eiffel was building bridges and the Statue of Liberty, this fortress kept the prisoners before they were shipped to the penal colonies in French Guiana or New Caledonia.

Aujourd’hui, c’est une prison centrale classée comme Monument historique. Today the prison in Saint-Martin de Re is a modern jail with very old walls.

 A l’inverse des autres prisons une souplesse existe pour que les touristes puissent photographier les vieux clous et l’architecture mais attention ! Ne faites pas de gros plan sur les fenêtres des cellules ou sur le personnel sous peine de vous faire confisquer votre matériel ! You can use your camera but be careful ! Don’t photograph either cells, windows or employees.

Lions

Le lion, encore une histoire de famille qui nous ramène à la halle Eiffel.  A lion with an other story brings back us again to the Halles.

« On est snob ou on ne l’est pas. Doug mon époux touillait son café avec une petite cuillère en argent et au moment de la reposer il la regarde et se met à sourire…il me dit « Regarde ! » : sur la petite cuillère le fameux lion allongé de Lucerne … Cette vieille petite cuillère se trouve dans un de mes tiroirs depuis très longtemps. Pour finir l’anecdote elle pourrait avoir été achetée en 1951 lors du voyage de noces de mes parents à Lucerne  car ma mère faisait la collection de petites cuillères. »

Merci Manon ! On l’aurait voulu qu’on n’aurait pas pu le faire.  1951 est la date de l’acquisition de la cuillère pour la mère de Manon et celle de la halle Eiffel pour l’usine d’Arles.

 To be or not to be sophisticated!  Manon tells us about a funny scene : « Doug, my husband was blending sugar in his coffee with a little silver spoon, while he was putting it back on the table I saw him smile. He told me “look at this !” in the spoon I saw the famous lion of Lucerne. Probably this spoon was bought by my mother in 1951 during her honeymoon. » nice isn’t it ?

1951 : Strange enough, same year Manon’s mother bought the spoon, the halles arrived in Arles !


La phrase de Rylou (… et d’un président des états-Unis)

Les petites causes ont parfois de grands effets : l’absence d’un clou perdit le fer à cheval, de fer à cheval la monture et de la monture le cavalier. Small cause, big effect.

Benjamin Franklin

Projections, expositions … L’actu est au menu

À venir pour février réservez votre date : le mardi 14 et le vendredi 17 février 19 heures. 

1 heure, entre chien et loup. 6 lecteurs pour murmurer ou enflammer

1000 ans de mots d’amour de tous pays. Polars ou poèmes, lettres ou extraits de romans sur le thème de l’amour. Une liaison heureuse entre images, mots et sons.

Un verre et quelques toasts à déguster pour prolonger le plaisir des sens. Participation aux frais : gratuit – 25 ans et 10 euros + 25 ans

Prochain journal le vendredi 3 février 2017 avec le thème :

Chevaux de Camargue ou d’ailleurs.

Next entry in the log on 3rd february with the topic :  horses.

Soyez inspirés pour toute la semaine ! Be inspired. … See you next week.

 

 

arles-gallery-journal

© 2017 Anne Eliayan – Toute reproduction interdite – Tous droits réservés.