Avril 2017

Avril 2017

Cliquez ici pour voir la plus récente publication. 

Semaine du sam 1er au ven 07 avril 2017

Numéro 115 du Vendredi 7 avril 2017,

Voilà encore une semaine de passée et j’espère que vous vous sentez aussi frais qu’un gardon.Je ne peux rester muette comme une carpe sur ce sujet et je m’y sens comme un poisson dans l’eau, car, c’est le deuxième signe du zodiaque que nous traitons depuis le début du journal (le premier fut le lion bien sûr) et figurez vous que c’est le mien.

Bref, il y avait anguille sous roche !

Dans une rue d’Arles

 Ah ! et au fait … J’espère que ce vendredi soir 7 avril, pour la soirée que nous avons organisée, nous serons serrés comme des sardines. Ne me regardez pas avec des yeux de merlan frit !

Alors on y va , on met le turbot.

Poisson à l’hôtel de Luppé

Et pour les amis anglophones : … You must apologize me again, I can’t translate all those french jokes ! This week’s topic is about fishes and I found a lot of common but untranslatable expressions wich referred to names of fishes. I hope you are well and also I would be very pleased if this newsletter make you smile.

Amitiés – best regards

Anne Eliayan

Ils ont contribué au journal de cette semaine. They made this week newsletter.

Photographes et reporters : Marc Paygnard, Bernard Dupré, Carol Martin, Philippe Sabathé, Xavier Wurmser, Fabrice Fischer, Paulette Greig, Françoise Le Goff, Geneviève Arnaud, Manon Harris, Léa et Patricia Goldberg, Sophie Serra, Martine Pauvrhomme,  Monica Daniel, Charles Alvaro, Marcel Genin, Peter Shepherd, Jean d’Alger, Céline Geneys, Bernard Clement.

Rédacteurs et traducteurs : Danièle Caron, Micheline Miro, Marie-Anne Devaux, Céline Geneys, Maryline Liozon alias Rylou.


Un spécial bonjour à tous ceux qui sont du signe du poisson. Special Bonjours for all the people born during the month of Pisces !

Vla l’printemps

Entre le 20 février et le 20 mars, ce signe correspond à la fin de l’hiver.

This zodiac sign, between February 19 and March 20, is a very good one, because it means the end of winter.

Repérés dans le ciel il y a au moins 2300 ans

La constellation des Poissons est une des constellations les plus anciennes. Son origine remonte vraisemblablement aux babyloniens.

« Pisces » is the Latin word for « Fishes. » It is one of the earliest zodiac signs on record, with the two fish appearing as far back as 2300 years ago.

Encore les romains

Ce sont les romains -encore eux- qui nous transmettent le symbole des deux poissons tournés en opposition et en cercle pour indiquer la fin du Cycle annuel et le début du nouveau. Pourquoi le nouveau cycle n’est il pas en janvier ? Parce que la nouvelle année commençait en mars avec le printemps avant que les empereurs César et Auguste ne mettent leur grain de sel et rajoutent leurs mois – Juillet et Août

These fishes are usually portrayed swimming in opposite directions represent the end of a cycle and the beginning of a new one.

Flatteries

Le poisson est quelqu’un de loyal, de désintéressé et est généreux. Pisces are faithful, disinterested and generous.

C’est une personnalité sensible, ce qui explique sa grande tolérance qui n’a pas la réputation d’être bien armé pour la lutte. Lorsqu’un problème se présente ils tentent plutôt de l’éviter et détestent l’affrontement.

Très compréhensif et toujours à l’écoute, son caractère le pousse souvent à venir en aide aux autres, allant même jusqu’à se sacrifier pour eux. Pisces love help the other and are very understanding and sensitive.

Lions du monde – Weekly lions

Send me lions ! Aujourd’hui, Belfort, Bruxelles…

On sort !

Merci à Marlène Bosc et à la Provence

ce soir

——————————————————————————————–

Ve. 7 avril  à 19 heures 30  « A table » Françoise et moi organisons une soirée avec le Docteur Didier Montet, Responsable de l’équipe de recherches sur les aliments au Cirad de Montpellier . « Take your seats ! » : On Friday 7 th april, Docteur Didier Montet will come for a pleasent conference about food. 

Vous trouverez les renseignements concernant cette soirée dans l’agenda numérique Arles Info

Bientôt plus d’infos sur …

Sa. 6 mai  19 h soirée lectures/ photos « Nus » – à partir de lu. 3 juillet  ouverture des Rencontres d’Arles – Je. 3 10 17 août à la tombée de la nuit : soirées projection les jeudis de la Liberté – je 24 août vers 21h15 soirée projection+concert piano classique avec Pierre Matarese – je. 31 août vers 21 h soirée film le retour de Dracula – ve. 22 septembre 20 h soirée lectures/ photos « Fables ».

Prochain journal le vendredi 14 avril 2017.

Le sujet : La fête foraine.

Next entry in the log on 14th april with the topic :  fairground.

Semaine du sam 08 au ven 14 avril 2017

Numéro 116 du Vendredi 14 avril 2017


Mon manège à moi c’est toi

On aurait pu faire un thème sur les œufs en chocolat, sur les taureaux, sur les arlésiennes… mais j’avais en tête le thème de la fête foraine depuis longtemps.

Alors que j’avais une petite chansonnette dans la tête, Rylou est arrivée pour me proposer une phrase qui en fait était le début d’une chanson.

Nous avions l’idée du même refrain !

Je lui ai donc proposé que le journal de cette semaine soit une énoooooooorme phrase de Rylou ! Ça l’a fait rire. Alors bien sûr ce n’est pas très original mais -c’est ça l’avantage- vous pouvez tous la fredonner. Alors chantez bien et pas trop faux pour que le soleil ne laisse pas la place à la pluie en ce weekend de Pâques.

Et pour les amis anglophones :

Hello ! This week’s topic refers to one of the famous Edith Piaf songs, I could translate by : You’re My Carousel. I guess you know it well and I suppose you’ll sing this song reading my newsletter….

Enjoy, happy Easter holidays.

Très amicalement, Friendly yours.

Anne Eliayan

Ils ont contribué au journal de cette semaine. They made this week newsletter.

Photographes et reporters : Marc Paygnard, Bernard Dupré, Carol Martin, Philippe Sabathé, Xavier Wurmser, Fabrice Fischer, Paulette Greig, Léa et Patricia Goldberg, Charles Alvaro, Jean d’Alger, Céline Geneys, Monique Gérard, Patricia Goldberg, Jean-Claude Desarnaud, Christian Falaschi, Marc Venet, Jacques Trouche, Gabriel Meunier, Sophie Serra.

Rédacteurs et traducteurs : Danièle Caron, Micheline Miro, Marie-Anne Devaux, Céline Geneys, Maryline Liozon alias Rylou.

Si vous avez l’air en tête voici les paroles …

Tu me fais tourner la tête
Mon manège à moi, c’est toi
Je suis toujours à la fête
Quand tu me tiens dans tes bras

Je ferais le tour du monde
Ça ne tournerait pas plus qu’ça
La terre n’est pas assez ronde
Pour m’étourdir autant que toi…

 

Ah, ce qu’on est bien tous les deux
Quand on est ensemble nous deux
Quelle vie on a tous les deux
Quand on s’aime comme nous deux

On pourrait changer de planète
Tant que j’ai mon cœur près du tien
J’entends les flons-flons de la fête
Et la terre n’y est pour rien

 

Ah oui, parlons-en de la terre
Pour qui elle se prend la terre ?
Ma parole, y a qu’elle sur terre !
Y a qu’elle pour faire tant de mystères !

Mais pour nous y a pas d’problèmes
Car c’est pour la vie qu’on s’aime
Et si y avait pas de vie, même,
Nous on s’aimerait quand même

Car…
Tu me fais tourner la tête
Mon manège à moi, c’est toi
Je suis toujours à la fête
Quand tu me tiens dans tes bras

Je ferais le tour du monde
Ça ne tournerait pas plus que ça
La terre n’est pas assez ronde…
Mon manège à moi, c’est toi !

 

You’re blowing my mind
just like a carousel
I’m always at a party
when you hold me in your arms

I’d travel the world
but it wouldn’t change very much
The world isn’t big enough
to surprise me as much as you do

 

Ah! What could be better
when we are together, just the two of us?
What a life we both lead
When we love each other so much

We could change the world
As long as my heart is next to yours
I can hear the pulse of the party
And the earth disappears

 

Ah yes! Let’s talk about the world
who does that girl think she is?
My word, she thinks she’s the only girl around
as if only she can create such mysteries!

As for us, there are no problems
Because in this life, we love each other
and even if there was no life,
we’d still love each other anyway

 

Because…
You make my head spin
just like a carousel
I’m always at a party
when you hold me in your arms

I’d travel the world
but it wouldn’t change very much
The world isn’t big enough…
You’re like a carousel to me!

Au départ la musique n’était pas destinée à devenir une chanson, mais à faire partie de la bande-son du film Mon oncle de Jacques Tati. In fact the musique was made in 1958 at first for the Jacques Tati Film : « Mon oncle ». And finally, it will become this famous song.

Lions du monde – Weekly lions

Send me lions ! 

On sort !

Les photographes qui participent à la newsletter m’envoient leur actualité c’est normal de la relayer, alors, si vous êtes dans la région de l’expo, vous avez aussi un lien commun avec eux : ce journal !

Jean, Gabriel et Antoine Meunier à la bibliothèque de la Part-dieu à Lyon

Une fête foraine en 1930 à Bourg en Bresse (plaque stéréo sur verre, prise par Jean Meunier)

A noter dans votre agenda Marc Paygnard invité en juillet de l’Île de Ré

Retour à Arles, Samedi 6 mai 2017 20h30

Regardons sous la peau de l’O

Textes photographiques libres d’interprétation. Travail sur le nu et autour de

Présentation de l’expo et du livre coécrit par :

Anne Eliayan (Photographies ) Christian Pic (Textes et encres ).

Lecteurs, lectrices et musique improvisée

C’est beau, c’est raffiné, ça change, c’est une pause…. Venez,

8 Rue de la Liberté à Arles.

Visites guidées (avec grand plaisir) par nos soins à travers 2000 ans d’histoire d’Arles, avec romains et grecs et en compagnie des dieux de l’olympe. 20 artistes. 50 œuvres. Où ça ? Au 8 Rue de la Liberté.

Flash back sur le 7 avril dernier

Résumer la soirée ? Didier et Christian nos deux chercheurs du CIRAD ont su nous captiver. Echanges intéressants et plein d’humour. Les questions étaient fines… Et Marie Pellet qui nous a fait des lectures d’Alexandre Dumas père ! Un délice.

Et après ? Bientôt plus d’infos sur …

du 2 au 6 juin nous allons participer au festival de la Camargue à Port Saint Louis – à partir de lu. 3 juillet  ouverture des Rencontres d’Arles – Je. 3 puis 10 et 17 août à la tombée de la nuit : soirées projection les jeudis de la Liberté – je 24 août vers 21h15 soirée projection + concert piano classique avec Pierre Matarese – je. 31 août vers 21 h soirée film le retour de Dracula – ve. 22 septembre 20 h soirée lectures/ photos « Fables »

Prochain journal le vendredi 21 avril 2017.

Le sujet : Grues en tout genre.

Next entry in the log on 21th april with the topic :  building cranes.

Soyez inspirés pour toute la semaine ! Be inspired. … See you next week. Toutes les photos sur le site en tapant ArlesGallery dans votre portail. Contactez moi si vous avez un sujet que vous aimeriez traiter ou voir traité. Téléphone 06 59 35 57 51 ou mail anne.eliayan@yahoo.fr

Semaine du sam 15 au ven 21 avril 2017

Numéro 117 du Vendredi 21 avril 2017

Grues en tout genre

Juste pour vous faire sourire, voici quelques affirmations qui tournaient dans ma tête pendant que je préparais le sujet de cette semaine…

Ne vous demandez pas où je vais chercher toutes ces coquecigrues je ne le sais pas moi même !

-1-

Une grue, c’est pas con, c’est pas incongru. La portion congrue, là c’est con, on en voudrait plus !

-2-

On associe grue à demain et non pas à hier sauf dans gruyère.

-3-

Des mots de grues cela n’existe pas, par contre on dit des grumeaux.

Soyons sérieux : les grues cendrées nichent en Laponie et viennent passer l’hiver dans des régions plus clémentes. Cette année 17 000 étaient présentes en Camargue de la 2ème quinzaine d’octobre à la première quinzaine de mars.

-4-

Il y a un oiseau qui s’appelle le geai. Il est trompeur ! il pourrait bien vous gruger.

-5-

Vous ne le savez pas ? Les vaches mangent souvent des oranges en regardant des grues. D’où le mot agrumeuh.

Et pour les amis anglophones :

Hello ! This week’s topic refers to building cranes but also birds in Camargue named « grues » .  In french the word grue means « a silly or fallen woman » too. 

Enjoy,

Très amicalement, Friendly yours.

Anne Eliayan

Ils ont contribué au journal de cette semaine. They made this week newsletter.

Photographes et reporters : Bernard Dupré, Philippe Sabathé, Xavier Wurmser, Paulette Greig, Léa Goldberg, Jean d’Alger, Monique Gérard, Jean-Claude Desarnaud, Gabriel Meunier, Françoise Le Goff, Gérard Rossini, Danièle Caron, Patrick Trouche, Manon Harris, Madeleine Giacomoni, Charles Alvaro, Martine Pauvrhomme, Fabrice Fischer, Marc Venet, Christian Falaschi, Céline Geneys, Charles Kaminski, Franorelag.

Rédacteurs et traducteurs : Danièle Caron, Micheline Miro, Marie-Anne Devaux, Céline Geneys, Maryline Liozon alias Rylou.

Lions du monde – Weekly lions

Send me lions ! 

On sort !


Du 5 au 14 mai, nouvelle exposition

Regardons sous la peau de l’O

Je vous propose un travail sur et autour du nu et vous invite à la soirée du :

Samedi 6 mai 2017 à 20h30 tapantes

qui sera consacrée à la découverte du livre-coffret que j’ai coécrit avec Christian Pic. Exposition, projection des photos et lectures des textes extraits de l’ouvrage.

Elle se terminera par un petit apéritif convivial. (un petit conseil : n’arrivez pas au dernier moment. La soirée risque de remporter un vif succès !!!!)

Visites guidées (avec grand plaisir) par nos soins à travers 2000 ans d’histoire d’Arles, avec romains et grecs et en compagnie des dieux de l’olympe. 20 artistes. 50 œuvres. Où ça ? Toujours au 8 Rue de la Liberté.

Et après ? Bientôt plus d’infos sur …

du 2 au 6 juin nous allons participer au festival de la Camargue à Port Saint Louis – à partir de lu. 3 juillet  ouverture des Rencontres d’Arles – Je. puis 10 et 17 août à la tombée de la nuit : soirées projection les jeudis de la Liberté – je 24 août vers 21h15 soirée projection + concert piano classique avec Pierre Matarese – je. 31 août vers 21 h soirée film le retour de Dracula – ve. 22 septembre 20 h soirée lectures/ photos « Fables ».

Prochain journal le vendredi 28 avril 2017.

Le sujet : Ce que van Gogh n’a pas vu ni peint de l’hôtel-dieu…  Saurez vous faire des vues originales ?

Next entry in the log on 28th april with the topic :  creative, innovative photos of the Van Gogh hospital in Arles.

Soyez inspirés pour toute la semaine ! Be inspired. … See you next week.

Semaine du sam 22 au ven 28 avril 2017

Numéro 118 du Vendredi 28 avril 2017,

La jambe cassée de Vincent – Bone Fracture

J’espère que vous allez bien en ce joli mois de novembre.

Avec toute l’amitié que j’ai pour les fidèles lecteurs de Arles Gallery j’espère ne pas vous courroucer avec l’histoire surprenante que je vais vous raconter aujourd’hui. Je sais d’ores et déjà qu’au moins une lectrice pour qui j’ai beaucoup d’amitié, va venir me voir dès demain pour me faire savoir « y’en a assez de toujours parler de cet hollandais avec ses cheveux mal coiffés ! » Non justement y’en a pas assez et pour moi il reste une source intarissable d’histoires.

Alors je vous laisse avec les divagations de mon imagination et espère de votre part obtenir un sourire indulgent.

Et pour les amis anglophones :

I hope you are well despite the bad weather . The week’s topic is one more time Vincent van Gogh.

Sorry, at first, I have to tell you that my english is worst than a « spanish cow » could do…But just look on the bright side, some of them decided to learn french to help me. I’m very happy to receive news of my english readers in french language !!!

In this way, with me, you’ll  just make continuous progress in french …until your next coming in Arles ! I hope this work of fiction makes you smile.

Enjoy,

Très amicalement, Friendly yours.

ça commence bien !

20 Février 1888 van Gogh arrive en gare d’Arles. La neige qui recouvre le sol est glissante par endroit. Vincent est assez chargé de tous les bagages qu’il a du récupérer à sa descente. Il avance péniblement car son chevalet est très encombrant à porter du fait de son gros manteau et des autres bagages. Il tente d’enjamber une flaque d’eau verglacée et là patatras ! Vincent tombe les 4 fers en l’air.  Et oui !  Les fer de ces souliers ainsi que les trois de son chevalet  ça fait bien le compte (je compte comme je veux). Un moment le peintre hollandais-parisien reste à terre sans bouger. Il avise que sa jambe gauche a pris une posture bizarre mais ce sont surtout ses fesses qui lui semblent douloureuses presque autant que le sourire du chef de gare qui le regarde sans bouger avec un brin d’air moqueur.

1888, 20th February.

Vincent van Gogh arrives in Arles’ station. Snow covers the ground. Vincent has a lot of luggage.  He moves on with difficulty because his easel is bulky. He tries to jump a frozen puddle… damned ! He falls down. Vincent observes that his right leg is in a strange position and he is not able to stand up.

Il tente de se relever

mais pas possible de faire un pas ! il hèle dans un français mêlé d’accent hollandais: « aidez moi ! ». Deux paysans revenus du marché d’Avignon avec leur paniers d’invendus s’approchent. Malgré leurs efforts, le peintre ne tient pas droit et sa jambe est bien curieusement tordue, incapable de le soutenir. La seule solution ? Amener le pauvre voyageur à l’hôtel-Dieu pour qu’il soit soigné.

Two small farmers, who were in the same train, returning from  the Avignon’s market, bring him to the hospital in order to take care of him.

Le voilà sans ménagement

jeté dans une carriole devant la gare et amené à l’hôtel-Dieu. Avant de réduire cette vilaine cassure du péroné, le docteur Gachet lui administre une boisson a base de digitaline pour calmer sa douleur. Et là ! Révélation ! Une hallucination de jaunes flamboyants sur les murs du vieil hôpital due à la substance hallucinogène de la digitaline lui donnera l’inspiration pour ses prochains tableaux.

Doctor Gachet gives him some drugs to lessen his pain. ohoh ! Everything seem like an hallucination, with a lot of shades of yellow, resulting from the prescribed drugs made with digitaline.  This altered, dreamlike state, gives him inspirations for the next paintings.

Résumons nous :

1 – la première nuit de van Gogh à Arles ne s’est pas passée dans la chambre jaune

2 – le premier séjour de van Gogh à l’hôtel-Dieu n’avait pas pour cause son oreille

3- le jaune omni-présent dans ses toiles n’était pas dû à un prix de gros sur la couleur jaune chez l’encadreur et marchand de couleurs, rue Gambetta.

Lastly :

1 – Vincent’s  first night in Arles was not in the yellow bedroom.

2 – Vincent’s first stay in the hospital was not about his cutted ear.

3 – Yellow color are still there in all paintings because of drugs he took.

So, definitively, the reason why each one of vincent’s paintings continuously integrates yellow is not the result of the cost  price of these paint tubes.

Voilà ses premières impressions arlésiennes… Pendant quelques jours, le peintre immobilisé a pu peut-être rêver les mêmes points de vue que ceux qui ont participé au journal cette semaine.

Perhaps, for the very beginning of his stay in Arles, Vincent, keeps still for some days in the hospital and sees or dreams the same views than the photographers of this newsletter…

Ils ont contribué au journal de cette semaine. They made this week newsletter.

Photographes et reporters : Bernard Dupré, Michel Drouart, Philippe Sabathé, Xavier Wurmser, Patricia et Léa Goldberg, Jean d’Alger, Charles Alvaro, Marc Venet, Franorelag.

Rédacteurs et traducteurs : Danièle Caron, Micheline Miro, Marie-Anne Devaux, Céline Geneys, Maryline Liozon alias Rylou.

La phrase de Rylou

Il faut commencer par éprouver ce que l’on veut exprimer.

Vincent van Gogh dit « VvG »

Lions de lyon, ou d’Arles – Weekly lions

Send me lions ! 

On sort. C’est très bientôt et je compte sur vous !

Du 5 au 14 mai, nouvelle exposition

Regardons sous la peau de l’O

Je vous propose un travail sur et autour du nu et vous invite à une soirée-vernissage le :

Samedi 6 mai 2017 à 20h30 tapantes

qui sera consacrée à la découverte du livre-coffret que j’ai coécrit avec Christian Pic : exposition, projection des photos et lectures des textes extraits de l’ouvrage.

Elle se terminera par un apéritif convivial. (un petit conseil : n’arrivez pas au dernier moment. La soirée risque de remporter un vif succès !!!!)

Visites guidées (avec grand plaisir) par nos soins à travers 2000 ans d’histoire d’Arles, avec romains et grecs et en compagnie des dieux de l’olympe. 20 artistes. 50 œuvres. Où ça ? Toujours au 8 Rue de la Liberté.

Et après ? Bientôt plus d’infos sur …

du 2 au 6 juin nous allons participer au festival de la Camargue à Port Saint Louis – à partir de lu. 3 juillet  ouverture des Rencontres d’Arles – Je. puis 10 et 17 août à la tombée de la nuit : soirées projection les jeudis de la Liberté – je 24 août vers 21h15 soirée projection + concert piano classique avec Pierre Matarese – je. 31 août vers 21 h soirée film le retour de Dracula – ve. 22 septembre 20 h soirée lectures/ photos « Fables »

Prochain journal le vendredi 5 mai 2017.

Le sujet : Formes de bois étranges

Next entry in the log on 5th may with the topic :  strange shape of wood

Soyez inspirés pour toute la semaine ! Be inspired. … See you next week. 

 Contactez moi si vous avez un sujet que vous aimeriez traiter ou voir traité. Téléphone 06 59 35 57 51 ou mail anne.eliayan@yahoo.fr

© 2017 Anne Eliayan – Toute reproduction interdite – Tous droits réservés.