juillet 2015

Cliquez ici pour voir la plus récente publication.

arles-gallery-journal

FRISE SIMPLE VERTE

JOURNAL AU FIL DU RHÔNE 

Juillet 2015

pour Arles Gallery.
Retrouvez ci-dessous tous les articles pour ce mois là.

 En voilà plein les yeux !


Arles Gallery

Des chevaux en liberté dans la rue de la Liberté ?

These horses are neither wild nor free in  » freedom street » !

Arles GalleryJ’envisage de commencer une nouvelle série après les lions. Ce serait sur le chapeau de la semaine… Qu’en pensez vous ?

I’m going to begin a new series of photos after that of the lions… It would be « the hat of the week » how do you find this idea?

FRISE SIMPLE VERTE

Un invité Marc Corigliano

Alors qu’on a très chaud… les quais d’Arles sous la neige c’est plutôt beau !

When it is hot like now… The quays of Arles under snow are rather delightful!

Marc Corigliano

Photo © Marc Corigliano

FRISE SIMPLE VERTE

Les préparatifs continuent, viendrez vous ?

We are getting ready.Will you be coming on Thursdays ?

les jeudis des pénitents bleus

Tous les jeudis, à partir du 9 juillet, et pour tout l’été, jusqu’au 17 septembre prochain, avec la participation du Collectif E3.

Dès le 9 juillet la programmation est vraiment belle avec pour commencer les photos que Slavin Eyez a ramené de ses voyages. Vous pouvez allez voir deux sites pour vous donner une idée du travail de ce jeune photographe :

http://slavineyez.tumblr.com et https://500px.com/slavineyez

= utilisé dans arles gallery BXpart5-13

Photographie © Slavin Eyez

Au programme il y aura aussi quelques photos de votre rédactrice préférée (…?) et aussi un film de Christophe Kay (je vous reparle de lui plus bas dans la rubrique on sort).

Rendez-vous dans la rue des Pénitents Bleus, au café des mauvais garçons, à la tombé de la nuit (vers 22 heures) pour des soirées de projection de photos ou de films.  Tous ceux qui acceptent de se livrer à l’exercice sont très heureux de partager leur travail avec vous.

Vous pensez avoir fait de belles photos numériques d’Arles ou d’ailleurs, d’hier, ou d’aujourd’hui, ou, encore, pourquoi pas, vous possédez de vieilles cartes postales ? Venez me les montrer toujours à cette même adresse, tous les jours plutôt le matin sauf le mercredi, et à partir de 10 heures.

Quelques conditions cependant : Photos numériques, belles et tout public.

Vous avez simplement envie de passer un bon moment ? Alors venez assister aux projections du jeudi soir… Où ça ? Dans la Rue des Pénitents Bleus !

Every Thursday and all through the summer from July 9th to Sept.17th. 

Feel like spending a pleasant moment? join us and watch our thursday evening projections. Where? Always the same address, Rue des Pénitents Bleus.

 Pour tout renseignement un seul numéro : 06 59 35 57 51 .

FRISE SIMPLE VERTE

Aux confins du quartier de Trinquetaille…

Je me suis perdue dans un petit chemin… C’est un endroit désert, comme à la campagne alors que le Rhône est si près. Il y avait un mur qui avait beaucoup de choses à raconter. J’en ai fait un petit film. Je vous le passerai forcément un jeudi sur le mur des Pénitents Bleus.

Arles GalleryArles Gallery
Arles Gallery

I lost myself in a little path. I discovered fields as in a country.  I felt suddenly in the middle of nowhere ! Nevertheless the quays of the Rhône and the city were close.

FRISE SIMPLE VERTE

C’est l’été, on sort…

Je n’ai pas l’intention d’être exhaustive juste je relaye ce que les photographes et artistes m’ont dit concernant leur actualité. Les autres ne m’en veuillez pas!

My list is not complete I know. I just pass on the messages given for my website by some photographers or artists…

frise volutes bleues

Christophe Kay

Bien connu des arlésiens car il a fait de nombreuses créations pour des événements dans la ville, Christophe, illustrateur-photographe,  expose à Saint Chamas avec un collectif d’artistes.

Well known of the arlesians, Christophe Kay made a lot of original posters related to various festivals in Arles. The photographer show us his new creations in the city of Saint Chamas. 

Allez voir son site : kay-illustrateur.com

bestiaire-christophe-kay

Vernissage ce Vendredi 3 juillet à 19 heures

Exposition Bestiaire

à L u x e a  P h o t o g r a p h i e
15 Rue Gambetta
13250 Saint Chamas

J’y vais et vous ?  frise volutes bleues

Gilles Magnin

Allez voir son site : gillesmagninphotographie.com

2 expos pour ce photographe durant l’été.

Two exhibitions concerning this photographer during the summer.

Gilles Magnin

Gilles Magnin

Gilles-MagninGilles Magnin
frise volutes bleues

Raymond Martinez

Allez voir son site : raymoonphoto.com

Le photographe Raymond Martinez expose son dernier travail.

Les Chevalets de Saint Paul
Au Musée-Galerie Gaston de Luppé
19, rue des Arènes – Arles
du mardi au samedi  de 11h à 13 h et 15h30 à 18h30
du 1 au 31 juillet 2015
Vernissage le vendredi 10 juillet 2015 à 18h00
 Raymond-Martinez

L’exposition :

Ces images ont été réalisées dans l’atelier d’art thérapie de la Maison Saint Paul de Saint Rémy de Provence. La clinique psychiatrique où a résidé le peintre Vincent Van Gogh.  Aujourd’hui, l’établissement accueille plus de cent patientes souffrant de troubles mentaux.

These photos were taken in the hospital of Saint Rémy de Provence. It was the place where Van Gogh stayed confined for mental illness. 

Les images :

Les chevalets utilisés par les patientes sont couverts de couleurs au fil des utilisations. Ils deviennent des œuvres collectives révélant les créations disparues par les dépassements, débordements du cadre, coulures …

Les portraits des patientes devant leur chevalet. le regard de ces femmes, attentif, fuyant, pénétrant ou énigmatique est l’image de leur âme parfois tourmentée. Mais le tourment n’est-il pas le quotidien de l’esprit qui s’interroge ?

Raymond Martinez

frise volutes bleues

Et le collectif E3… 

* L’agence Tourisme du 7/7 au 13/9 : Vernissage mardi 7 juillet à 19 heures.

Œuvres de Lucie Ferlin, Thibault Franc, David lep0l et Rémi Sabouraud : « si la carte n’est pas le territoire comment faire office de tourisme ? »

* Street creativity, bar à idées mobile (€) : mercredi 8/7 à 17 heures

Minute Mind ©  avec Rémi Sabouraud  : venez savourer pendant 15 minutes, une consultation créative personnelle.

* L’agence au risque de la créativité : jeudi 9/7 à 17 heures

Conférence de Rémi Sabouraud, en quoi la série TV « l’agence tout risque » est un modèle actuel d’innovation collaborative, et… la dernière chance au dernier moment.

frise volutes bleues

Voilà vous avez l’embarras du choix. Entraînez vous dès ce soir, à Saint Chamas.

FRISE SIMPLE VERTE

Le MOPA fait son show

Samedi soir, nous étions nombreux au théâtre antique. J’ai voulu partager avec vous la structure qui tenait la toile de 18 mètres sur 9 et aussi les étoiles dans le ciel derrière la toile. Voilà quelques images de cette soirée de fin d’année.

Some photos of the night of the MOPA, the international video scholl based in Arles.

FRISE SIMPLE VERTE

Le lion de la semaine

Celui là vous le trouverez sous vos pas, un peu partout, dans le centre ville.

Arles Gallery

Each week I have to find a new lion in Arles… 

This one is to be seen everywhere under your feet in the town center .

FRISE SIMPLE VERTE

La place Lamartine serait elle en train de devenir la place des peintres?

Tous les matins je vois des ballets étranges d’asiatiques qui visitent un rond point à la recherche d’un bâtiment disparu.. La maison jaune de Vincent.

Every morning I can see very strange asian dancers, exploring the surroundings of the Lamartine roundabout. They are searching for a house blown up during the second world war : the Van Gogh yellow house.

Arles Gallery

De plus en plus de peintres s’y installent pour peut être bénéficier de l’inspiration trouvée par Van Gogh en ces lieux… C’est assez amusant de les voir très concentrés – presque immobiles – au milieu du tourbillon des voitures !

peintrespeintrespeintres

Et pour les amoureux de la couleur verte, il suffit de lever la tête pour avoir droit à un beau spectacle : le soleil s’amuse avec les grands platanes.

Lamartine Square : If you love green, you just have to look up, to see the sun playing in the leaves.

Arles Gallery

FRISE SIMPLE VERTE

Les résidents (ou presque) de la Rue des Pénitents Bleus

Who lives and work in Pénitent Bleus Street ?

Christophe

Nelson

Arthur et Fabrice

Thibault

 

 

Fabienne & Anne

Marie (se rendant à la fondation)

 

Il y en a d’autres mais ce sera pour la semaine prochaine.

FRISE SIMPLE VERTE

Semaine du 04 au 10 juillet 2015

FRISE SIMPLE VERTE

 Rencontres… Face à face et quelques dos ?

Pour les Rencontres, les amoureux de la photos et les people sont bien au rendez-vous : une ministre et un Président de Région.

people-flore-et-vauzelle

Arles-Gallery-les-rencontres

J’ai aussi plaisir à piéger gentiment les passionnés des Rencontres avec ma planche avec un trou pour la tête (comment vous ne l’avez pas encore essayé?)
En voici un petit échantillon…
It was fun for me trapping photography lovers. Come and try too if you can! Here is a representative sample.

FRISE SIMPLE VERTE

Les chapeaux de la semaine

chapeau-Arles-gallerychapeaux-Arles-gallery

« hats of the week » 

FRISE SIMPLE VERTE

Un invité … Jean-Michel Coulon

L’exposition Arles est Sienne a déjà deux ans mais la série de photographies faites dans Arles valait le coup d’être montrée à nouveau.

Jean-Michel-Coulon

« Plutôt que de parler de moi je préfère parler de mes photos ». Les Photos de Jean-Michel Coulon, connu aussi sous le pseudo Jean d’Alger, parlent d’elles mêmes !

Jean-Michel Coulon 6

Au delà de l’humour de certaines, comme cet homme, jour de marché, dont le cabas et le vêtement sont assortis, ce qui frappe souvent c’est la solitude des personnages : une femme qui attend,  dans un café désert au  Forum. Une femme arrivée première à un rendez-vous, qui tient un bouquet à la main. Une autre, en costume d’arlésienne, qui marche dans une ruelle. Un accordéoniste sur la place de la mairie, un guitariste sur les quais…

Mais d’autres photos parlent aussi de complicité : entre deux jeunes gens le long de la voie ferrée aux Alyscamps, entre une jeune anglaise et un chien dans la fontaine de la place de la république.

Et, enfin, cette très belle photo du couple qui part vers la gare alors que la femme jette un dernier regard vers Trinquetaille comme pour dire à Arles qu’elle a du mal à partir et qu’elle va revenir.

JMC-ARLES-16

FRISE SIMPLE VERTE

Voilà les jeudis c’est plutôt bien parti !

les jeudis des pénitents bleus

Tous les jeudis, à partir du 9 juillet, et pour tout l’été, jusqu’au 17 septembre prochain, avec la participation du Collectif E3.

Ce jeudi 16 juillet, on vous repasse les photos que Slavin Eyez a ramené de ses voyages.

Vous pouvez allez voir deux sites pour vous donner une idée du travail de ce jeune photographe :

http://slavineyez.tumblr.com et https://500px.com/slavineyez

= utilisé dans arles gallery BXpart5-13

Photographie © Slavin Eyez

A découvrir ou à revoir.

D’autres aussi participent aux projections : Marc Pellet, arlésien, qui nous présente quelques unes de ses photos. Il y aura encore d’autres surprises.

Rendez-vous dans la rue des Pénitents Bleus, au café des mauvais garçons, à la tombé de la nuit (vers 22 heures) pour des soirées de projection de photos ou de films.  Tous ceux qui acceptent de se livrer à l’exercice sont très heureux de partager leur travail avec vous.

Every Thursday and all through the summer from July 9th to Sept.17th. 

Come to Penitents Street on thursday evenings to discover beautiful photos by various photographs and myself. We are looking forward to having you.

 Pour tout renseignement un seul numéro : 06 59 35 57 51 .

FRISE SIMPLE VERTE

Ma version des parapluies

On a vu beaucoup de photos sur ce sujet alors je vais rester sobre.

parapluie

parapluies

FRISE SIMPLE VERTE

C’est l’été, on sort…

.Je n’ai pas l’intention d’être exhaustive juste je relaye ce que les photographes et artistes m’ont dit concernant leur actualité. Les autres ne m’en veuillez pas!

My list is not complete I know. I just pass on the messages given for my website by some photographers or artists..

Raymond Martinez

Vernissage ce soir
Les Chevalets de Saint Paul
Vendredi 10 juillet 2015 à 18h

Allez voir son site : raymoonphoto.com

Musée-Galerie Gaston de Luppé
19, rue des Arènes – Arles
du mardi au samedi  de 11h à 13 h et 15h30 à 18h30
du 1 au 31 juillet 2015
 Raymond Martinez

L’exposition : Ces images ont été réalisées dans l’atelier d’art thérapie de la Maison Saint Paul de Saint Rémy de Provence. La clinique psychiatrique où a résidé le peintre Vincent Van Gogh.  Aujourd’hui, l’établissement accueille plus de cent patientes souffrant de troubles mentaux.

These photos were taken in the hospital of Saint Rémy de Provence. It was the place where Van Gogh stayed confined for mental illness. 

Les images : Les chevalets utilisés par les patientes sont couverts de couleurs au fil des utilisations. Ils deviennent des œuvres collectives révélant les créations disparues par les dépassements, débordements du cadre, coulures …

Les portraits des patientes devant leur chevalet. le regard de ces femmes, attentif, fuyant, pénétrant ou énigmatique est l’image de leur âme parfois tourmentée. Mais le tourment n’est-il pas le quotidien de l’esprit qui s’interroge ?

FRISE SIMPLE VERTE

Savez vous ce qu’est l’octroi ?

Un de mes voisins m’en a parlé et m’a donné les endroits où en trouver deux. Peut être y en a t’il d’autres ?

L’octroi est une contribution financière perçue autrefois par les municipalités pour l’entrée de marchandises sur leur territoire.octroi-6-Arles-GalleryCelle-ci se trouve avant le pont très bas et étroit chemin des minimes

Cette taxe s’appliquait surtout aux marchandises telles que le vin le sucre l’huile ou encore le café et servait à financer les travaux engagés pour l’entretien des biens de la commune.

L’octroi se met en place dans certaines villes dès le 12ème siècle et disparaît définitivement en France avec la loi du 2 juillet 1943 ce qui est relativement récent. Cet impôt concernait les marchandises alors que le péage concernait les personnes voulant entrer dans la commune.

octroi-12-Arles-Gallery

Celle-ci se trouve entre les deux ponts de chemin de fer avant d’arriver à la Place Lamartine.

The toll-houses, in french “octroi”. They existed in France from Antiquity up to WWII. Toll taxes were levied by towns in order to pay for the town expenses. They concerned such goods as bottled wine, sugar, coffee or oil.  They disappeared on July 2nd 1943.

Here are some toll-houses in Arles.

FRISE SIMPLE VERTE

Le lion de la semaine

Je commençais à m’interroger sur la petite plante de cet hiver qui est en fait en train de devenir un arbre…

lion-arles-gallery

Ce zoom m’a rassurée car je pense que c’est juste une rose trémière… Donc moins envahissante qu’un figuier c’est sûr !

Each week I have to find a new lion in Arles… This one is to be seen on the republic square. I worry a little for that unfortunate plant that pushes away the poor lion above the fountain.

FRISE SIMPLE VERTE

Arles Gallery que j’aime tant…

arles-gallery-off-2015

Cet enfant qui n’a pas encore un an, eh bien, voilà que je le vois faire ses premiers pas dans le off, tous les soirs, dans la cour de archevêché.

Croyez le…. c’est un moment très émouvant pour moi. J’ai envie de partager cette émotion avec vous et de vous dire merci pour votre fidélité et vos encouragements.

Would you believe it? That  litttle child, not yet one, is already taking part in the photography festival in the Archbishop’s courtyard. It is a very moving moment for me.  I do thank you for  your fidelity and your support. 

FRISE SIMPLE VERTE

Des idées innovantes

J’ai eu un coup de cœur pour l’encadrement que Soriana et Eve ont fait pour ma Venus.

Venez voir ce que ça donne en vrai à la galerie (ce n’est pas du bois, mais c’est quoi alors ?) et vous pouvez aussi aller voir leur site :

engoguette.fr

Merci les filles, c’est magnifique !

FRISE SIMPLE VERTE

Les résidents (ou presque) de la Rue des Pénitents Bleus – part 2 –

Who will you meet if you come to the Blue Penitents Street?

E3-CARTEThibault présente son travail

e3-T

Julie

RESIDENT-JULIE-P1330428-XS

E3-J-ET-G

Guillaume du Gai Savoir et Magdalena avec Julie lors du vernissage de l’exposition « L’Agence tourisme » organisée par le Collectif E3.

Philippe et ses appareils photos de poche signés Hasselblad !

philippe

David que j’appelle « téléphon’-man » allez savoir pourquoi…

RESIDENT-DAVID-P1320313-XS

Rémi a eu l’idée d’un ventilateur au dessus de son bureau pour avoir toujours des idées fraîches.

Collectif-E3
remi-Collectif-E3

E3--RS

Le concept du bar à idée ? une bonne prise de tête.

Lucie fait des cartes postales souvent piquantes.arlesienne de Lucie Collectif-e3

collectif-E3

Fabienne et sa nouvelle voiture  avec chauffeur !

ArlesGallery-residents-journal-de-la-semaine

D’autres photos la semaine prochaine.

 

Semaine du sam. 11 au vend. 17 juillet 2015

FRISE SIMPLE VERTE

 Moins de monde… Déambulation.

Fewer people around…I feel free to walk again!

Ouf, les rues restent bondées mais il y a tout de même un peu moins de monde. Une certaine harmonie entre ceux qui sont de passage et les arlésiens s’est installée.

Du coup j’en profite pour aller me promener dans la Hauture. C’est un quartier qui change beaucoup en été. J’ai été surprise par quelques petits plaisir des yeux. Voyez plutôt :

Rue du grand couvent – Grand Convent Street a boat is sailing past.

bateau-arles

© Bateau fabriqué par Bernard Murigneux . Vous pouvez le contacter par mail : bmurigneux@orange.fr ou le retrouver sur facebook.

poissons-arles-gallery

taureau-arles

 

Toujours dans la même rue les poissons rouges sont en cage.

In the same street, red fishes appear in a cage.

 

 

 

 

 

Encore quelques mètres et les murs de la rue Girard le Bleu ont revêtu leur habit de lumière avec les taureaux de José Manrubia.

Just a few steps away, on Girard le Bleu Street Jose Manrubia ‘s bulls flash out of the walls.

TOROS-arles

toro-arles

En rentrant par la rue du Palais, je croise un animal qui semble s’être échappé du zoo ? On my way back along Palace Street I come across an unusual animal which seems to have escaped from a zoo!

rino-arles

Bien sûr que ça ne résout pas tous les problèmes de la condition humaine mais avouez quand même qu’on a de la chance de voir tout ça, « Fan de chichouille » *!

* en Arlésien ça veut dire « saperlipopette » (intraduisible compte tenu de mon niveau en anglais)

Don’t you think I am a lucky one ?

FRISE SIMPLE VERTE

Le lion de la semaine

This week’s lion

lion P1280700 xs

Avis de recherche : Impossible de me souvenir où j’ai pris cette photo. Si vous reconnaissez votre porte ou celle de votre voisin vous pouvez me contacter.

Wanted!  Each week I have to find a new lion in Arles… Can anyone help me find where I took the picture of this lion? I know I saw it on a door but can’ remember where…

FRISE SIMPLE VERTE

Quelle heure est il au soleil ?

What time is it on the sundial?

Je vous avais dit que j’allais vous montrer quelques cadrans solaires… Les voici.

Dans l’ordre : Hôtel de Chartrouse, Collège Saint Charles, Montée Vauban et enfin, Place de la République.

cadran-chartrouse

cadran-st-charlescadran-vauban-arles-gallery

Pour celui au-dessus, cherchez bien il est à vos pieds au début de la montée. Il a été réemployé pour en faire la bordure  ….

cadran-mairie

FRISE SIMPLE VERTE

N’oubliez pas le jeudi 23

Don’t forget Thursday 23rd , we are expecting you.

les jeudis des pénitents bleus

Tous les jeudis, jusqu’au 17 septembre prochain, avec la participation du Collectif E3.

Jeudi dernier 16 juillet, vous avez pu revoir les photos de Slavin Eyez et découvrir le travail de Marc Pellet et Céline Geneys.

Nous n’étions pas très nombreux, certains sont même arrivés très tard (trop tard). Venez nous encourager : les projections commencent à la tombée du jour c’est à dire vers les 9 heures.

Ce jeudi 23 juillet, Marc Cogliano nous présente ses photos et aussi l’ouvrage qu’il a écrit et dont sont tirées quelques unes des photos projetées.

Vous l’avez déjà vu dans Arles Gallery. Récemment c’est lui qui avait fait la photo des quais sous la neige.

Marc sera là, à votre disposition pour vous parler de son livre le train jaune. Contrairement au titre… Pas de « yellow submarine » mais une approche noir et blanc très poétique.

D’autres photographes sont prévus comme Jean Michel Coulomb mais je vous en dirai plus dans un mail, que je vous enverrai mardi prochain pour vous donner la programmation définitive avec également des photos de Rémi Sabouraud du Collectif E3.

agence-tourisme-Collectif-E3

Rendez-vous dans la rue des Pénitents Bleus, au café des mauvais garçons, à la tombé de la nuit (vers 21 heures) pour des soirées de projection de photos ou de films.  Tous ceux qui acceptent de se livrer à l’exercice sont très heureux de partager leur travail avec vous.

Every Thursday and all through the summer from July 9th to Sept.17th. 

Come to Penitents Street on thursday evenings to discover beautiful photos by various photographs and myself. We are looking forward to having you.

 Pour tout renseignement un seul numéro : 06 59 35 57 51 .

FRISE SIMPLE VERTE

Arles Gallery enquête sur des vestiges informatiques…

Pour ceux qui ne le savent pas, une célèbre firme américaine a fait ses débuts, non pas dans un garage, mais dans ce local situé Avenue de Hongrie à Arles.

Did you know a famous american firm started its activities at this very same place in Hungary St.?

macarles

Pourquoi avoir pris une pomme comme symbole ? Très simple ! Un des geeks de cette startup avait un aïeul célèbre : le docteur Pomme qui a soigné Louis XVI et lui a permis de se faire arrêter à Varenne en excellente santé.

And what about the apple symbol? It’s quite simple. One of the start up guy had a famous ancestor who took care of Louis XIVth ‘s health.(which explains why the poor Louis enjoyed perfect health when he was arrested in Varenne!) His name was Doctor Pomme!

pomme

Et pour finir j’ai envie de fredonner la 5ème de Beetowen : pom-pom-pom-pom !

Comment ça vous ne me croyez pas ?

What?Don’t you believe me?  I can assure you this is true!

FRISE SIMPLE VERTE

Les résidents de la rue la plus déjantée… et ça déteint forcément sur Arles Gallery.

The Residents of our street are the most unbelieve people. Of course Arles Gallery comes under influence….

Où est le sérieux des articles d’antan ? Promis la semaine prochaine je vous fais faire un bond de 2000 ans à l’arrière. Je vous montrerai quelques petites poteries grecques et étrusques… Mais là j’ai le trac car je n’ai pas pris de notes et j’espère que je ne vais pas vous dire de bêtises.

En attendant, voici quelques photos des résidents de la Rue des Pénitents Bleus

Who will you meet if you come to the Blue Penitents Street?

agencetourisme-Collectif-E3

Le 9 juillet dernier, conférence par Rémi Sabouraud sur l’agence Tout risque avec exercices pratiques.

Et quand la journée est finie Arthur fait de la « percussion » sur le banc pendant que Nelson entame une danse dont il a le secret.

 

 penitence

 

rue-bleus

Et Philippe, ce si gentil voisin, qui nous a laissé sans abandonner un seul de ses appareil-photos (quel dommage !) …

Pour les budgets serrés, à défaut d’Hasselblad, on peut se payer des Haagen dazs. Regardons le côté positif : C’est bien aussi une glace quand il fait chaud !

D’autres photos la semaine prochaine.

FRISE SIMPLE VERTE

Arles Gallery n’en finit pas de grandir…

Arles Gallery keeps growing.

Juste pour faire un clin d’oeil à Jürgen et Urs, photographes et journalistes, l’un allemand et l’autre suisse, qui m’ont donné un coup de pouce pour promouvoir Arles Gallery en Europe…

Just a few words of thanks to Jürgen et Urs photographers and journalists. One is german, the other swiss and both have helped me boost my website and make my work known in Europe.
See fotointern.ch if you are interested and read german.

born in arles

Vous pouvez aller sur le site fotointern.ch si vous comprenez l’allemand.

arles-gallery-en-suisse

Merci à tous les deux.

FRISE SIMPLE VERTE

Ouvrez grand le robinet de votre imagination !

robinet

FRISE SIMPLE VERTE

Semaine du sam. 18 au vend. 24 juillet 2015

FRISE SIMPLE VERTE

 Arles me ramène à la sagesse, et à un peu d’histoire romaine, grecque ou  même étrusque voire celte (allez savoir…) ?

Et voilà ! Ces derniers temps, l’été, les rencontres de la photographie tout ça, tout ça … je m’étais un peu dispersée.

Certains ont pu penser, avec ces projecteurs braqués sur Arles Gallery, que la fierté avait fait enfler mes chevilles. L’avez vous vraiment cru ?… Bref, aujourd’hui je veux revenir sur les chemins de la raison et de l’humilité, voies tracées sur lesquelles je chemine gentiment depuis les débuts de Arles Gallery et qui en sont le véritable gage de longévité.

En parlant de longévité, regardez cette petite bouteille .. Henri mon collègue passionné d’histoire me l’a amenée un jour à la galerie.fiole-romaine-arles

Son raffinement m’a beaucoup touché. De plus penser que son âge est de 2000 ans est difficile à imaginer. Elle est probablement grecque, mais c’est pas sûr.

fiole-romaine
En tout cas, elle était sur un bateau qui a connu des heures sombres : bataille, incendie, coulage …. Tout cela se lit sur les différentes couleurs de cette poterie.

 fiole-romaine-arlesienne

Look at this little pottery. It is 2000 years old ! Its origine is not sure, perhaps it is a greek ceramic. It was found on the riverside of the Rhône. A friend of mine brought me. This little bottle was on a boat. Its différent colors tell us the boat burned at first, then sank, probably during a battle.

FRISE SIMPLE VERTE

 Sieste féline. Il fait vraiment chaud.

Pas besoin de commentaire…

It’s hot… you can be sure !!
chat-arles-gallery

© Jacquie Arlaud

FRISE SIMPLE VERTE

J’ai retrouvé l’oreille de Vincent dans la montée Vauban.

Comment ça je délire ? Allez voir par vous même si vous n’y croyez pas.

oreille-de-van-gogh-arles-gallery

You don’t believe it ? I found Van Gogh cut ear in the Montée Vauban.
You think I’m crazy ? Go and see !

FRISE SIMPLE VERTE

Appareil photo séquence revival !

arles-gallery-polaroid

Je rencontre Jean-François à la terrasse des Mauvais Garçons. Il arrive avec  un appareil photo qui est pour moi une véritable madeleine de Proust. Si vous êtes nés avant les années 80 vous avez forcément vu ces photos polaroids avec le produit chimique intégré dans le cadre.

I met Jean-François at the mauvais Garçon terrace. He had a very old camera witch reminded me my childness. If you were born after 1980 you would never have seen this sort of camera !

He said to me it is his father’s camera. I see a very moving scene. The first photo he takes, is, Nelson who is looking at his computer tablet.

Jean-François me raconte que cet appareil photo a toute une histoire : c’est celui de son père. Il a fallu le retaper et trouver un adaptateur car le format des piles « au mercure » n’existe plus.

arles-gallery-polaroid-ouvertureJean-François nous fais partager le moment émouvant  de sa première photo … Il choisi comme sujet Nelson qui regarde sa tablette, comme un lien entre les époques, comme si Nelson regardait sur la tablette Arles Gallery et les photos du polaroid… La boucle est bouclée, et ça donne le vertige.

You can imagine : Nelson is watching Arles Gallery and see his polaroid photo in the website…

Arles-Gallery-polaroid-photos

FRISE SIMPLE VERTE

Le lion de la semaine + le chapeau (c’est nouveau, c’est un concept deux en un)

 This week’s lion

 lion-arles-gallery

Celui là était bien caché sur une terrasse. J’ai du me faire un torticoli pour l’attraper. Il est proche de l’ancien lycée Mistral et il tourne le dos aux arènes… Que regarde t’il ? Montmajour ?

Each week I have to find a new lion in Arles.. I found this one and made me a stiff neck .  This lion on a very high terrace is looking at the North of Arles : Montmajour abbey !

Quant aux chapeaux… Il y a en a eu de très beaux que j’ai loupé !


chapo-arles-gallerychapo-pour-la-semaine-prochaine

FRISE SIMPLE VERTE

Les arènes avant la préservation du patrimoine.

Destroyed Amphitheatre
arenes-arles-gallery

Ces photos m’ont été confiées par mon très sympatrique voisin, vous savez Christophe Perucca qui est celui qui assure le plus dans la rue des Pénitents Bleus (excusez moi mais c’était trop facile).

Arènes-arlésiennes

On peut constater sur la photo du haut que les gradins des arènes ne sont pas rénovés. La photo daterait donc du 19ème siècle.

21 ans de restauration : Le déblaiement des arènes a commencé en 1809 et cela a duré jusqu’en 1830. L’inauguration s’est faite avec une course camarguaise… Oula (ou olé) !

FRISE SIMPLE VERTE

N’oubliez pas le jeudi 30/07

Don’t forget Thursday 30th , we are expecting you.

les jeudis des pénitents bleus

Tous les jeudis, jusqu’au 17 septembre prochain, avec la participation du Collectif E3.

Jeudi dernier 23 juillet, vous avez pu découvrir ou revoir les photos de Marc Corigliano, Jean Michel Coulomb, Raymond Martinez mais aussi celles de Lucille Briffaud et un montage de mes voisins du Collectif E3.

C’était une très chouette soirée !

Au programme de jeudi prochain 30 juillet : Rémi Sabouraud, du Collectif E3, on repasse Marc Pellet ses deux séries sont si belles. Une nouvelle venue, à qui nous souhaitons la bienvenue ici, Cécile Mirambeau avec un montage de photos intitulé Méjean (mais, surprise, rien à voir avec Arles en fait… ), et peut être quelques autres surprises.

Vous savez… le mardi, je vous envoie une invitation pour vous tenir informés  (ouai… je sais, vous avez beaucoup de mails ! ).

Rendez-vous dans la rue des Pénitents Bleus, au café des mauvais garçons, à la tombé de la nuit (vers 21h/21h30) pour des soirées de projection de photos ou de films.  Tous ceux qui acceptent de se livrer à l’exercice sont très heureux de partager leur travail avec vous.
Every Thursday and all through the summer from July 9th to Sept.17th.
Come to Penitents Street on thursday evenings to discover beautiful photos by various photographs and myself. We are looking forward to having you.

 Pour tout renseignement un seul numéro : 06 59 35 57 51 .

FRISE SIMPLE VERTE

Si on creuse à Arles, la mer on la rencontre quand ?

rue-arles-gallery

La réponse se trouve dans la rue du 4 septembre.

boucherie-arlesienneCe serait la seule et unique mesure en ville de la hauteur d’Arles par rapport au niveau de la mer. A Arles, nous sommes donc à 12 mètres et 60 centimètres au dessus de la Méditerranée.

altimetre-boucherie-arles

Mais j’ai quand même une question : Quand je vais à la mer je vois bien que le niveau de l’eau monte d’année en année et pas qu’un peu… Donc la mesure pour moi n’est plus exacte depuis belle lurette ! Bon allez voir quand même ce mur de la grande boucherie.

boucherie-arles

FRISE SIMPLE VERTECette semaine, j’avais envie de vous parler du guerrier mélancolique de l’autre côté de la rue.

The Residents of our street are the most unbelieve people. This week I wanted to present you one of my neighbours, Thibault Franc.

A l’occasion d’un vernissage j’ai découvert le travail de Thibault. Je vais essayer de résumer le personnage : délirant et très sérieux à la fois.

Thibault franc revolver

Quand je discute avec lui, son art, multiple et décliné qui est au premier abord très accessible, prend des angles de vues insoupçonnés : c’est la pensée à tiroirs, dans chaque tiroir se trouve un autre tiroir, etc.

thibaut Franc casque

Il aime jouer des objets comme des mots qu’il utilise d’une façon surprenante. Si vous passez par la rue des Pénitents Bleus, poussez la porte du Collectif E3, vous pourrez y trouver son catalogue « Le guerrier mélancolique » qui présente quelques unes de ses œuvres. Bien sûr, je n’ai pas touché de commission pour cet article, mais si vous lisez la page 108 du catalogue je pense que vous aurez assez bien compris le propos de Thibault.thibault-Franc-chevalier-mélancolique

Bonne lecture…. à tiroirs !

FRISE SIMPLE VERTEEt puis quoi encore ?

Je dois vous parler de Venise,  cet être énigmatique qui vit sur le rebord de la fenêtre à quelques 10 mètres du sol sans se soucier une seconde de tomber…

The cat named « Venise » which lives at the second floor.

venise

Il y a toujours les drôles d’oiseaux ou animaux en tout genre dans cette rue si spéciale !

cameleon-arles

D’autres photos la semaine prochaine.

FRISE SIMPLE VERTE

Bonne semaine, soyez sages comme de petits anges… ou pas (c’est un peu comme vous voulez) !

angelot-coin-de-rue-arles

Have a nice week !

Excellente semaine en compagnie de Arles Gallery…

FRISE SIMPLE VERTE

 

Semaine du sam. 25 au vend. 31 juillet 2015

FRISE SIMPLE VERTE

 Au bon moment au bon endroit

Juste au moment où je passe en vélo sur la place de la Mairie, je vois ce face à face chien/pigeon étonnant ! La dragonne de mon appareil photo est prise dans le fond de mon sac à dos. M…. énervement, j’ai juste le temps de prendre cette unique photo avant que le chien ne se jette à l’eau.

face a face xs

FRISE SIMPLE VERTE

Traces d’un récent passé.

Petite promenade sur les façades des immeubles arlésiens : voici des peintures sur les murs d’Arles, mais pas celles que vous avez déjà photographiées, enfin j’ai quand même un peu cherché pour les trouver.

Graffiti on the walls in Arles… I tried to find some of them often forgotten.

bar des licesLe bar des lices est devenu l’entrée des artistes. Je crois que c’est dans la rue Jean Granaud  derrière le théâtre.

glacierePas mal de trouver une glacière en plein été rue Jean Lebas … en bas du pont de Trinquetaille. grands mgasin de nouveautés

Grands magasins de nouveautés avec des « s » de partout ça fait plus riche… Aujourd’hui y a plus qu’une supérette en bas. On est en haut de la rue Gambetta.

papeterie journeaux P1170833

Sur la place Paul Doumer à la Roquette Papeterie-Journaux ou ce qu’il en reste.

pont de trinquetaille

Quai de Trinquetaille : plus de carrosserie à cet endroit depuis belle lurette.

spoke P1170842

 Monsieur Spock vous souhaite une vie longue et prospère.

FRISE SIMPLE VERTE

Le lion de la semaine rencontré aux Rencontres.

 This week’s lion

lion-arles-rencontres-photographie

Un lumière douce filtrée par des voiles dans la cour des Rencontres de la photo.LUMIERES DSCN8963

FRISE SIMPLE VERTE

Espace V(ert)an Gogh

Quelques images de l’espace Van Gogh avec en prime un dessin de Bruno Heitz.

Van Gogh séjourna plusieurs fois dans ce vieil hôpital. D’abord il s’est coupé l’oreille, puis ce sont ses voisins qui ont demandé son enfermement pour maladie mentale. Le docteur Rey était très gentil avec lui… Un des rares arlésiens à avoir de la compassion pour le pauvre peintre.

I can’t resist to send you a fine drawing of my friend Bruno Heitz about the hold hospital now become the « Escpace Van Gogh »

Van Gogh stayed there several times. The first time he cut his ear and was taken to hospital in a very poor state. Later on, he often visited doctor Rey who took care of him. He was to return to it once more when thirty of his neighbours signed a petition to have him confined for mental illness. 

Arles-juillet-2007-bruno-heitz

C’est l’occasion pour moi de présenter mes photos de l’espace Van Gogh qui est un lieu que j’adore.

espace-van-gogh-arles-gallery

espace-van-goghterrasse-van-gogh-arles-galleryterrasse-v-gogh-arles-gallery

FRISE SIMPLE VERTE

Arles à l’heure américaine, kisses on the cheeks…

J’ai reçu mes cousins américains, voilà un petit texte écrit pour Arles Gallery :coeurs-république

Hello, our names are Mary Ellen and Bridget, we live in Phoenix, Arizona. We spent a few days in Arles.

Old buildings in Phoenix are 50 or even 60 years old. In contrast, buildings in Arles are many thousands of years old ! For example : our arena was built a few years ago and is used for ice hockey and concerts. You see what we mean…

A lot of old churches in Arles ! with amazing arches ! And so much expositions and museums !
The people everywhere we have gone have been helpful and friendly, from the cashier at leclerc who explaines to us that we needed to either buy a bag or carry our purchases out, to the waitresses in restaurants.

But the biggest difference between Arizona and Arles is the way we greet each other. In Phoenix, we usually just say « hi » or maybe shake hands. Here, you kiss on the cheeks – 3 times ! It makes you feel loved !

FRISE SIMPLE VERTE

N’oubliez pas le jeudi… 06 août

Don’t forget Thursday 06th , we are expecting you.

les jeudis des pénitents bleus

Tous les jeudis, jusqu’au 17 septembre prochain, avec la participation du Collectif E3.

Au programme du 06 août :  le Collectif E3, Céline Geneys, Raymond Martinez, Slavin Eyez, Christophe Kay et des nouveautés bien sûr.

Vous savez… le mardi, je vous envoie une invitation pour vous tenir informés.

Rendez-vous dans la rue des Pénitents Bleus, au café des mauvais garçons, à la tombé de la nuit (vers 21 heures/21h30) pour des soirées de projection de photos ou de films.  Tous ceux qui acceptent de se livrer à l’exercice sont très heureux de partager leur travail avec vous.
Every Thursday and all through the summer from July 9th to Sept.17th.
Come to Penitents Street on thursday evenings to discover beautiful photos by various photographs and myself. We are looking forward to having you.

 Pour tout renseignement un seul numéro : 06 59 35 57 51 .

FRISE SIMPLE VERTE

Vous avez dit Gehry ?

Je vous fais le coup de avant/après :

La première photo est prise en février on voit encore la chapelle Saint Honorat.gehry-arles-fevrier-2015

La deuxième en juillet… Escamotage de chapelle !

gehry-arles-juillet-2015

FRISE SIMPLE VERTENon ce n’est pas un bug.

Plus de 11000 vues… vraiment je ne pouvais pas l’imaginer quand j’ai commencé à construire le site.

compteur

FRISE SIMPLE VERTEAllez voir l’article sur les Alyscamps, mon lieu de prédilection pour la mélancolie.

Oui , je ne sais pas vous, mais moi, quand j’ai un coup de spleen, vite aux Alyscamps ! Là je trouve toutes les bonnes raisons d’être mélancolique car l’endroit vous y invite … C’est comme toujours, pour certains ça finit par des chansons et moi par des photos.

alyscamps prez

Les Alyscamps  named The roman necropolis. 

L’Eglise Saint Honorat surplombe la magnifique allée que Van Gogh et Gaugin ont choisi pour sujet de leurs premiers tableaux peints côte à côte… Bizarre, les romain déposaient les tombes sur les bords des chemins pour que les morts ne s’ennuient pas, mais vous savez probablement tout ça par cœur…

You can see Saint Honorat church at the top of the lane. Did you know that romans used to line their busy roads with tombs so as to allow their dead to share in the hub of life ? The area became a famous place of burial until the Middle Ages. Van Gogh and Gaugin chose this place as their initial subject of inspiration when they decided to paint side by side.

FRISE SIMPLE VERTE

Bonne semaine, faites exploser votre envie de découvertes !

Parvis de la maison des associations revu et corrigé.

explosion-arles-gallery

 

Have a nice week !

Excellente semaine en compagnie de Arles Gallery…

Merci à ceux qui ont participé à ce journal.

Si vous voulez aussi y contribuer par des textes ou des images c’est simple  : rendez-vous à l’adresse 6 Rue des Pénitents Bleus.

arles-gallery-journal

FRISE SIMPLE VERTE

© 2015 Anne Eliayan – Toute reproduction interdite – Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *