Décembre 2015

Cliquez ici pour voir la plus récente publication.

arles-gallery-journal

 FRISE SIMPLE VERTE

JOURNAL AU FIL DU RHÔNE 

Décembre 2015

pour Arles Gallery.
Retrouvez ci-dessous tous les articles pour ce mois là.

FRISE SIMPLE VERTE

Semaine du sam 28 nov au ven 4 déc. 2015

frise 1

Du côté du musée départemental Arlantique.

arlantique-en-noir-blanc-anne-eliayan

Cette semaine je vous emmène au Musée départemental Arles antique. C’est en lisant les textes de Margaux Polizzano et de Jean-Marc Bernard que ce sujet s’est imposé, me dictant de l’inviter dans le journal de Arles Gallery… Je ne me suis pas faite prier !

« Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours »… Alors place aux images, j’espère que cela va vous donner envie d’aller (re)voir les statues de plus près (mais pas le mardi, c’est jour de fermeture).

Bonne visite,

This week I’d like to take you to the Arles Antic Museum .
By reading Margaux Polizzano and Jean-Marc Bernard ’s texts , this subject became a priority to appear in your newspaper of Arles Gallery. 
I was not asked !
«  A good drawing is better than a good speech » Here come the images!
I hope that these pictures make you want to come or come back to see the statues more closely .  

frise 5

Cesar parle de ses fils dans un entretien exclusif pour Arles Gallery.

La journaliste Margaux Polizzano est allée rencontrer Caius Iulius Caesar IV dans les arènes. Le point de rendez-vous était le VIIème gradin en haut et à gauche en sortant du passage XXXXI.

« – Caius Iulius Caesar IV merci de nous recevoir, parlez nous de vos descendants ?

– J’ai quelques fils « adoptifs », grosso modo. 

J’aimerai que Brutus porte ma couronne de lauriers, il n’est pas mon fils légitimement reconnu – encore une histoire de coucheries, il y aura donc certainement complications s’il la revendique. Qu’importe ! j’ai foi en ce petit plein de courage et d’intelligence ! C’est un fin calculateur, comme moi, personne ne serait mieux placé pour me succéder.

Ou bien peut-être Octave…lui aussi montre des qualités non pas de dirigeant mais bien d’empereur. Il m’a d’ailleurs un jour confié qu’il voudrait s’appeler Auguste si le pouvoir lui été confié.

Imaginez…l’empereur Auguste ? l’empereur Brutus ? 

– Le peuple romain doit donc s’attendre à voir l’un de vos préférés monter sur le trône ?

– Ahah, après moi bien sûr, ou faudrait-il qu’ils me passent sur le corps !

– Vous riez mais vous n’avez pas peur des trahisons ?

– César n’a peur de rien. Et puis même si je suis trahi, j’ai déjà bien assez fait pour que l’on se souvienne de moi. »

Margaux Polizzano

cesar-arles-gallery-anne-eliayan

Ave Caius Caesar IV,  thank you for welcoming  us

Last time you told us the reasons your wear your laurel crown… and what about your descendents?..

– Yes, I have a few adopted children as it were. I would like Brutus to wear my laurel crown, he is not my legitimate child of course – another bed story let’s say- and  there will obviously be problems if he claims it. Never mind, he is intelligent and courageous. I have faith in him. Like me he is a gifted calculator.

Or else, Octavious might succeed me on the throne, he too has the qualities of an emperor although he lacks those of a leader. He once confessed to me he would like to be called Augustus if he came to power.

Imagine, Augustus! Emperor Brutus!

– Therefore the people of Rome must expect one of your favourites to gain access to the throne? 

– Ah ah, of course after me. Before that no one will unless over my dead body! 

– You laugh but aren’t afraid of being betrayed?

Caesar knows no fear and I have accomplished enough to be remembered.

frise 6 bis

Musée Bleu

bas-relief-arlantique-arles-gallery

J’ai bien essayé d’entamer la conversation avec les statues, aucune ne m’a répondu mais toutes ont accepté de poser.

statue-musee-arles-antique-anne-eliayan

frise 1

Un lion dans un grand magasin

 Comment ça « celui-là ne compte pas » ?

lion-semaine-arles-gallery

Bien sûr que si puisque je l’ai trouvé dans un magasin arlésien ! Mais si vous y tenez voici un vrai lion de pierre en bonne et due forme qui vous accueille à l’entrée du musée.

lion-arles-gallery-anne-eliayan

frise 2

Oui, encore quelques jours de préparations

cartoon-invit

C’est bientôt la crémaillère. Vous avez reçu une invitation pour l’inauguration du mardi 15 décembre prochain de l’atelier au 8 Rue de la Liberté.

rdv

J’occuperai ces lieux avec Françoise Galeron, photographe, que vous allez bientôt connaitre et qui fait de très belles photos de la Camargue (entre autres).

The adress : 8 Liberty street .
I will occupy the premises with a photographer Françoise Galeron . I will introduce her to you ,my friends the D. Day . She makes beautiful pictures of the Camargue .Vaccarès-reçu

Françoise et moi-même serons très heureuses de vous voir ! A très vite.

frise 2

phrase-de-rylouRylou me voyant souvent arriver dans la Rue de la Liberté en vélo a trouvé une phrase de Albert Einstein qui me plait bien pour cette fin de semaine : « La vie c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre. »

frise 5

On sort !

Vernissage au passage des rêves

jean-coulon-Arles

Jean Coulon nous propose de découvrir, vendredi prochain 11 décembre à partir de 18h30, sa nouvelle expo à la Galerie au passage des rêves située 6 Rue du Docteur Schweitzer à Grifeuille. C’est ouvert les lundis et mercredis de 18 à 20 heures. 

frise 6 bisMerci à celles qui ont participé à ce journal : Céline Geneys, Micheline Miro, Maryline Liozon, Margaux Polizzano.

Contactez moi si vous avez un sujet que vous aimeriez traiter ou voir traité : téléphone 06 59 35 57 51 ou mail anne.eliayan@yahoo.fr

Prochain journal Vendredi 11 décembre 2015. Passez une bonne semaine… 

Have a nice week. Next entry in the log on december 11h.

FRISE SIMPLE VERTE

 Semaine du sam 5 au ven 11 déc. 2015

Mailpoet-new-AG-pour-le-11-decembre-2015

Avez-vous vu l’or sous nos pas ?

feuilles_arles-gallery

La nature s’est couverte d’or. Couleurs flamboyantes et beautés éphémères, les feuilles seront ramassées à la pelle dès le petit jour. Oui il faut voir le « ballet des balais » à l’aube… Ils ont à peine le dos tourné que les feuilles recommencent à couvrir le trottoir.

Cette semaine je vais vous parler de deux créateurs de mondes et j’avais aussi envie de vous faire connaître un écrivain et savant perse Omar Khayyâm qui vécu très loin d’Arles au début du 12ème siècle.

C’est un peu réducteur de dire que ses quatrains nous invitent à profiter du présent mais il y a un peu de cela : omar-Khayyām-rire-2

Au passage je suis désolée de ne pas être toujours consensuelle en citant des érudits persans et en photographiant des signes religieux ou autres codes aujourd’hui souvent censurés. Ne cherchez pas un message caché, à tort ou à raison, c’est simplement l’émotion et la beauté que j’ai ressenti qui me font choisir, très indépendamment de l’actualité, textes et photos.

A très vite,

Anne Eliayan

livraison-arles-gallery

Nature is covered with gold . Flamboyant colors and ephemeral beauties , the leaves will be picked up at dawn .

You should see … The sweepers and their brooms just turn back that the leaves start again to cover the sidewalk.

This week I wanted to meet you two creators.   

I take this opportunity to tell you that I am sorry for not being politically correct by quoting Persian writer and photographing religious symbols or other codes often censored today .

No hidden message but simply the emotion and beauty that I felt make me choose text and photos.

Sincerely Yours,

FRISE SIMPLE VERTE

Dernière ligne droite avant l’arrivée ☺

Bon je vous le dis plus… Juste je vous montre une de mes dernières créations que vous pourrez voir au 8 rue de la liberté. Si vous reconnaissez la rue Nicolaï c’est bien ça.

Camille-l'arlésienne

The adress of my new working space is 8 Liberty street . Françoise and I will be very pleased to see you. This photo was taken in the Nicolaï Steet in Arles.

FRISE SIMPLE VERTE

Professions :  santonnier, illustrateur … créateurs d’universsantons-h-v   santons-h-v-grand-pere

J’ai rencontré Henri Vezolles qui m’a fait rentrer dans l’univers de ses personnages.

santons-h-v-arlesiennes

Ils sont touchants ces santons car ils nous racontent des bribes de vies, des moments familiers mais d’un autre temps.

santons-h-v-berger

Tous vont bientôt partir car ils ont été commandés pour noël par des collectivités ou des collectionneurs. Cela a été un moment rare pour moi de pouvoir faire cette séance.

Les santons et moi on a joué à chat : quand la photo était floue c’est parce que c’était moi qui avait bougé !

santons-h-v-nouvelles-arlesiennes

FRISE SIMPLE VERTE

Un zeste d’histoire sur le grand Fred

fred-arles-gallery inaugurtion-statue-mistral

J’ai trouvé la carte de presse pour photographier l’inauguration de la statue du Forum… Dommage c’est trop tard de presque un siècle.

 

FRISE SIMPLE VERTE

Ulule… une plateforme pour partager la future création de Christophe Kay.

mur-c-kay-arles

Christophe Kay a un nouveau projet de création. Lorsqu’on l’interroge voici ce qu’il en dit :

« Actuellement je travaille mes créations à l’échelle 1 (50 par 70 cm) à une résolution de 300 (résolution imprimerie). Voici un petit dessin pour montrer la taille du projet que je souhaite réaliser.
Le fichier numérique sera énorme car il devra être lui aussi à la résolution 300 à l’échelle 1.

ck echelle 1

Le nouvel appareil photo numérique qui doit financer le projet me permettra d’obtenir une qualité d’image suffisante pour travailler à cette taille. »

Si vous souhaitez,comme moi, soutenir cette réalisation alors copiez la ligne ci-dessous et collez la dans votre moteur de recherche:

http://fr.ulule.com/nouveaux-mondes/

Sur le site de Ulule vous pourrez participer financièrement au projet  -même avec une petite somme- ou découvrir l’ensemble de l’aventure.

Bonne chance, Christophe, dans l’aboutissement de ta création. Tous les plus sincères vœux de succès dans cette entreprise de la part de Arles Gallery.

FRISE SIMPLE VERTE

Un autre monde ?

Un autre ciel avec ces nuages bizarres, c’était à la fin de cet été…

nuages Claude Sportis

Photo © Claude Sportis

FRISE SIMPLE VERTE

Et puis quoi encore !

Des illuminations et du linge qui danse au mistral.  Le balcon avec le linge c’est ma photo préférée de la semaine.

FRISE SIMPLE VERTE

L’oeil du lion

Gagné,  c’est bien un de ceux du hall de la Mairie.lion-arles-gallery

FRISE SIMPLE VERTE

On sort !

Ce soir, vernissage au passage des rêves

Jean Coulon dit Jean d’Alger nous propose de découvrir, dès ce vendredi 11 décembre à partir de 18h30, sa nouvelle expo à la Galerie au passage des rêves située 6 Rue du Docteur Schweitzer à Grifeuille. C’est ouvert les lundis et mercredis de 18 à 20 heures. 

jean-coulon-Arles

FRISE SIMPLE VERTE

invitation-newletter

Merci à ceux qui ont participé à ce journal : Céline Geneys, Micheline Miro, Maryline Liozon, Claude Sportis.

Contactez moi si vous avez un sujet que vous aimeriez traiter ou voir traité : téléphone 06 59 35 57 51 ou mail anne.eliayan@yahoo.fr

Prochain journal Vendredi 18 décembre 2015. Passez une bonne semaine…

Have a nice week. Next entry in the log on december 18h.

FRISE SIMPLE VERTE

 Semaine du sam 12 au ven 18 déc. 2015

Mailpoet-new-AG-pour-LE-18-DECEMBRE-2015

Tout au long de l’année, je vous ai parlé de vieilles pierres.

J’ai pensé que cette semaine je pouvais vous parler d’ouvrage plus récents. Je ne vous emmènerai pas encore une fois au musée bleu qui a été le thème d’un journal récent.

Non.

autoportrait-arles-gallery

En fait, tout à commencé par une banale visite à l’hôpital d’Arles. Mon appareil photo qui ne me quitte jamais m’a révélé de belles courbes et je pense y avoir réalisé des photos intéressantes, à vous de juger. Mais il y a aussi le parking des Lices devant lequel je passe tous les jours, et pouvais- je faire impasse sur la tour de Frank Gehry en construction ? 

Voici donc quelques monuments des 20ème et 21ème siècles que j’ai eu plaisir à photographier et que je vous livre ici.  La liste n’est pas exhaustive, ce sera peut être l’occasion d’un journal en 2016…

Bien à vous,

Throughout the year, I spoke to you about old stones . I thought that this week I could speak to you about more recent works.
I’m not taking you once again to the blue Museum which was a recent news article.
No. In fact, everything started with a simple visit at the hospital of Arles.
I always have my camera with me, and thanks to it, I took a lot of interesting pictures. I let you judge.
But everyday, I go by the park of « les Lices »  and cannot blackout of the being built Gehry Tower.
Here are some 20 th Century monuments that I photographed with pleasure and I show you some pictures .
The list is not exhaustive. Perhaps that would be the right time to write a newspaper in 2016 .
Yours Sincerely,

FRISE SIMPLE VERTE

L’hôpital

hopital

Comment ça pas beau ? Il a été pensé pour que les gens qui y résident -soignants et patients- s’y sentent le mieux possible. En 1996, une partie de l’hôpital (façades, toitures et bouches d’aération) a même bénéficié d’une inscription sur l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

puits de lumière_1210311

FRISE SIMPLE VERTE

La tour prend garde

gehry_arles-gallery
La tour de Gehry est fascinante. Surtout les grues qui tournent autour d’elle jour et nuit… C’est un chantier non stop.

Gehry’s Tower is amazing. This is a busy place where men work night and day.

FRISE SIMPLE VERTE

Le parking des Lices

parking-arles-gallery
Le muret devant lequel vous passez souvent et une version à peine coloriée du parking.
parking-mur-arles-gallery-anne-eliayan

FRISE SIMPLE VERTE

Un vernissage/crémaillère réussi !

said fahim vernissage arles gallery

Photo © Saïd Fahim

Merci à vous tous qui êtes venus vivre ce moment. Merci pour votre présence et tout ce que vous avez amené. Merci pour les si gentils cadeaux et les bonnes choses à manger qui ont très vite disparues…
DSCN1785

Photo © de Torsten et Régine de Arles Bienvenue Chambre d’hotes au 32 rue Balechou à Arles

FRISE SIMPLE VERTE

Un Lion dans la vitrine.

edwige-Mongne

Oui, au 8 Rue de la liberté quelques uns se sont bien amusés le soir de la crémaillère… On peut dire que ce lion a trouvé sa place. « j’y suis, j’y reste ».

FRISE SIMPLE VERTE

Rylou a toujours une phrase en tête !

rylou

Cette semaine la voilà qui me cite Montaigne. Je relaye bien sûr.

FRISE SIMPLE VERTE

Et puis quoi encore !

Voici encore quelques photos faites dans Arles cette semaine et que j’aime bien.

Un train qui passe le long de la Rue Mireille.

train_arles-gallery
A train leaves the station in Arles. As Rolling Stones said « The blue light was my baby and the red light was my mind ».
cimetiere-emiloe-combesVue du cimetière Emile Combes à travers des branches désormais nues.
View of graves at Emile Combes by nude trees.
chat-arlesienUn chat énigmatique à la Hauture
An enigmatic cat.
On voit le hall de la mairie dans la boule de Noël
hall-de-la-mairie-arles-gallery

FRISE SIMPLE VERTE

fontaine-arles-gallery

Merci à ceux qui ont participé à ce journal : Céline Geneys, Micheline Miro, Maryline Liozon, Saïd Fahim, Philippe Donnadieu, Torsten et Regine de Arles Bienvenue.

Prochain journal Vendredi 25 décembre 2015. Passez une bonne semaine…

Contactez moi si vous avez un sujet que vous aimeriez traiter ou voir traité : téléphone 06 59 35 57 51 ou mail anne.eliayan@yahoo.fr

Have a nice week. Next entry in the log on december 25th.

FRISE SIMPLE VERTE

Semaine du sam 19 au ven 25 déc. 2015

Arles-Gallery-decembre-2015

Ce soir là Mireille Mathieu se produisait aux arènes d’Arles. La foule arrivait de partout pour vivre cet événement et plus une seule place dans les hôtels… C’est dans ce contexte que Joseph et Marie sont contraints de s’arrêter dans une bergerie du quartier de Mouleyres spécialisée dans les fromages.

L’histoire aurait pu commencer ainsi mais non… Un peu de sérieux voyons !

Restent les questions existentielles dont je vous fais part ci-dessous.

Question 1 : Pourquoi Noël en décembre (au balcon et Pâques aux tisons) ?ange-vert

Tout commence il y a très très longtemps de cela. La date est un héritage de la Rome Antique et coïncide avec la fin de l’année solaire. Les celtes aussi fêtaient  le 24 décembre. Tous ces rituels célébraient le solstice d’hiver symbole de la renaissance du soleil, la fertilité et la maternité.

Pour les romains, les saturnales (comme ils appellent cette période de l’année) sont une occasion pour décorer la maison de guirlandes. La famille et les amis s’offrent de petites figurines en pain ou en terre cuite.

Question 2 : Pourquoi se prendre une bûche à Noël (plutôt qu’un râteau) ?

Le gâteau fait référence à une tradition ancienne. On mettait au feu une grosse bûche en début de soirée, le morceau de bois était choisi pour sa taille et sa qualité pour brûler pendant toute la veillée.

ange-rose

Question 3 : C’est qui ce pépère Noël ?

Avant il y a Saint Nicolas mais c’est Dickens qui invente le père Noël en 1843 et Georges Sand le fait venir en France en 1855. Dessiné à partir de 1868, il est parfois vêtu de rouge parfois de vert, jusqu’à ce qu’une celèbre boisson gazeuse à la marque vermillon s’empare du personnage en 1931. Exit le vert !

pere-noel-arles-gallery

Hello dear readers to Arles Gallery.

Today I wish you a merry X-mas for you and your family and a successful new year.

In a first time my question concerns the month of this feast. Why does Christmas falls in December ? This month was chosen by the romans because it was the moment of the winter solstice, symbol of the rebirth of the sun , fertility and motherhood.

My second interrogation was about the traditionnal cake.. In fact it refers to the piece of wood carefully chosen in order to burn during all the chrismas night.

My last question was about father Chrismas. I think you know that this character was created by dickens then George Sand introduced him in France. At first he sometimes wore red or green suit, until a famous drinking brand decided for the red, her own color.

Take it easy and enjoy.

ange-bleu

 

FRISE SIMPLE VERTE

L’échelle du temps de noël

noel-arles-gallery

Avant … C’est encore Jules (César) qui en réformant le calendrier fixe le solstice d’hiver au 25 décembre. Une erreur qui va donner sa date à la fête de la nativité.

3ème siècle : L’empereur romain Aurélien instaure le 25 décembre pour la fête du Sol Invictus (soleil invaincu) qui marque le rallongement des jours. On sacrifiait un taureau et on célébrait Mithra (que j’ai photographié au musée bleu il y a 15 jours) qui était représenté sous la forme d’un nouveau-né…. Tiens tiens !

4ème : Quand l’église tente de supplanter les fêtes païennes en utilisant leurs dates, elle choisit celle du 25 décembre pour célébrer la nativité car avec les jours qui grandissent c’est la promesse de lumière et de renouveau.

5ème : Clovis est baptisé le soir de Noël

ange-rose

8ème : Sacré Charlemagne est couronné empereur le soir de Noël.

11ème : Guillaume le conquérant est couronné roi d’Angleterre dans l’abbaye de Westminster le jour de Noël.

13ème : Saint François d’Assises crée les crèches vivantes. Progressivement les acteurs ont été remplacés par des personnages d’argiles. Les crèches que nous connaissons ont la forme qui leur fut donnée aux 15 et 16ème siècle.

16ème : Au début le sapin est décoré de petites bougies et de pommes. Il figure l’arbre de vie planté au milieu du paradis terrestre. Les pommes représentent le fruit défendu. Cette coutume est seulement ravivée car les Celtes décoraient déjà des arbres pour le solstice d’hiver.

18ème : Ca ira ça ira ça ira… La révolution interdit les crèches publiques c’est à partir de ce moment que la crèche se développe dans les maisons.

19ème : Un artisan verrier parce que la récolte de pommes avait été mauvaise, a l’idée de créer la boule de noël.

sapin-arles-gallery

FRISE SIMPLE VERTE

phrase-de-rylou

« Le temps met tout en lumière ».

Thalès savant grec ayant trouvé un théorème qui n’aide pas à comprendre la géométrie ! Moi je vous ai juste mis la lumière de la rue …

guilandes-arles-gallery

 

FRISE SIMPLE VERTE

Un Lion moqueur

Bon c’est quand même bizarre ce lion qui nous tire la langue !

Lion-de-la-semaine-arles-gallery

FRISE SIMPLE VERTE

Et puis quoi encore !

fanfare-arles-gallery

Voici encore quelques photos faites cette semaine et que j’aime bien ou qui m’ont faite sourire dans la rue de la liberté et Place du Forum.

 

lumiere-arles-gallery

Miam-arles-gallery

restaurant-italien-arles-galleryFRISE SIMPLE VERTE

Alors, c’est quoi le vrai rôle de noël ?

Fête religieuse ou mercantile ? On l’oublie certains jours de l’année alors noël nous le rappelle : l’essentiel est de témoigner notre affection à nos proches, parents et amis. Il me semble que vous serez d’accord.

Et puis, c’est promis, ça continue en 2016… Vous serez toujours les bienvenus dans le petit monde de Arles Gallery !

tmp_9164-C360_2015-12-19-18-09-28-848575361940

© photo Saïd Fahim

FRISE SIMPLE VERTE

fleurs_arles-gallery

arles-gallery-journal

© 2015 Anne Eliayan – Toute reproduction interdite – Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *