rendre-a-cesar-ce-qui-est-a-lui-arles-gallery-photo wonderland-anne-eliayan

Série Wonderland – Il faut rendre à César ce qui est à César

rendre-a-cesar-ce-qui-est-a-lui-arles-gallery-photo wonderland-anne-eliayanrendre-a-cesar-ce-qui-est-a-lui-arles-gallery-photo wonderland-anne-eliayan

Série Wonderland – Il faut rendre à César ce qui est à César

500,00

Il faut rendre à César ce qui est à César

Porte de Saint Honorat aux Alyscamps. Le parapluie était dans la rue jean Jaurès l’été 2015. Les coquelicots poussaient sur la voie ferrée abandonnée des Alyscamps. Les petites fleurs violettes étaient non loin du chantier de l’immense tour des ateliers SNCF. Le lézard qui porte chance et que je mets dans beaucoup de photos. La vénus d’Arles a été offerte en cadeau à Louis 14 pour Versailles. Le buste de César a été remonté du Rhône. Sa toge est en fait celle d’Esculape au musée de l’Arles Antique. Quant à sa main… C’est la mienne. Le panneau est rue Elie Giraud. Les colonnes se trouvent au théâtre antique. Vous savez maintenant ce qui appartient à César.

rendre-a-cesar-ce-qui-est-a-lui-arles-gallery-photo wonderland-anne-eliayan

 

Give to Caesar what is Caesar’s.

St Honorat door in the Alyscamps. The poppies were photographed along the abandoned railway. The tiny mauve flowers grow close to a very tall tower. This lizard brings luck. The Arles Venus was offered to louis 14th to decorate Versailles. Ceasar bust dug out of the Rhône. His gown is Esculape’s. His hand is mine.. The sign is in Elie Giraud Street. The columns belong to the antique theatre.

format 50cmx70cm

Impression faite sur place avec papier semi-gloss et encres pigmentaires. Tirage limité à 20 exemplaires.

  • Référence du produit : PDCT000009164

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *